Matoupris : Elliott Sterling et ses 250 prêts étudiants
4 min restante(s)

Matoupris : Elliott Sterling et ses 250 prêts étudiants

Bienvenue pour cette nouvelle histoire racontée par la célèbre mascotte Matoupris de la communauté Lucky7Bonus. Régulièrement, ces articles permettent de découvrir des histoires insolites dans le milieu du casino, que ce soit autour d’un braquage, d’une personne bien précise comme Mamie Casino ou bien encore sur l’histoire plus générale des machines a sous.

L’histoire d’aujourd’hui est très récente, puisque le jugement aura lieu cet été et nous ne connaissons donc pas encore la fin de l’aventure d’Elliott Sterling. Ce jeune américain a bien profité du système pour récupérer beaucoup d’argent et le jouer au casino, est-ce qu’il a en plus tout perdu ? C’est ce que nous allons voir dans ce nouvel épisode de Matoupris raconte-nous une histoire.

Qui est Elliott Sterling ?

Elliott Sterling est un jeune américain de 33 ans originaire de Louisiane et vivant à Bâton-Rouge, une ville se trouvant près de La Nouvelle-Orléans. Elliott cherchait un moyen de gagner de l’argent facilement et s’est rapidement tourné vers le Baton Rouge Community College, le lieu où il a réalisé ses études supérieures.

Cependant, le jeune Elliott ne semble pas être conscient de ce qu’il va réaliser entre 2017 et 2019, s’imaginant que ses abus de confiance et ses arnaques sont en fait un réel business. Cette vision des choses sera révélée durant ses prises de parole devant le juge, où Elliott Sterling se défend seul, refusant d’être soutenu par un avocat.

Une préparation millimétrée

Elliott Sterling souhaitait récupérer l’argent prêté aux étudiants pour financer leurs études, un « business » selon lui. Pour commencer, le jeune homme a utilisé son entreprise pour se faire passer comme étant un financeur réalisant des prêts pour étudiants avec une non-obligation de remboursement. Cela semble rapidement être une offre étrange, mais des étudiants tombent dans le panneau et donnent des documents et des informations personnelles à Elliott.

Grâce à ces informations, celui-ci a réalisé des demandes auprès de la FAFSA en réalisant des formulaires gratuits pour demander un prêt étudiant, tout en utilisant les identités qu’il avait volées aux jeunes étudiants ! Ces derniers se retrouvaient alors avec une dette à rembourser alors qu’ils n’avaient jamais reçu l’argent sur leur compte bancaire.

Mais Elliott n’a pas seulement fait le coup à des étudiants, il a utilisé les papiers d’identité de personnes en prison ou alors qui n’étaient tout simplement pas intéressées pour rejoindre une Université. Le jeune homme de 33 ans a donc falsifié les documents personnels pour faire croire que ces personnes se trouvaient bien au Baron Rouge Community College.

Elliott proposait même de payer certaines personnes pour réaliser la demande de prêt. Par exemple 1 000 $ cash pour remplir le document, alors qu’il récupérait au moins 8 000 $ derrière grâce à la demande de prêt. Totalement invraisemblable !

Durant la période compliquée de la crise sanitaire, l’homme, n’ayant plus aucune limite, a menti sur le chiffre d’affaires de son entreprise pour toucher les aides de l’État. Ce n’est pas moins de 90 000 $ que l’État va donner à l’entreprise d’Elliott.

Après deux ans complètes, Elliott Sterling a contracté au total 250 prêts étudiants et arnaquer 1,4 million de dollars !

Jouer les prêts étudiants au casino

Que feriez-vous avec autant d’argent ? Eh bien, Elliott Sterling a décidé de jouer des grosses sommes dans des casinos terrestres en Louisiane, au Nevada ainsi qu’en Pennsylvanie. En tant que gros joueur, il décide de continuer à jouer même de chez lui sur des casinos en ligne.

D’après l’enquête, ce n’est pas moins de 256 000 $ qu’Elliott aurait perdu dans les casinos, en seulement quelques semaines. Tous ces événements ne furent pas très discrets, puisque l’homme se faisait remarquer à dépenser de telles sommes, surtout que son entreprise était normalement en difficulté, l’argent ne coulait pas à flot.

À la suite de l’enquête, le FBI a saisi 422 600 $ sur les comptes d’Elliott Sterling, cet argent provenant directement des faux prêts étudiants. De même pour les 90 000 $ volé à l’État, en mentant sur son chiffre d’affaires, Elliott risque gros !

Où en est l’affaire pour Elliott Sterling ?

Arrêté, Elliott Sterling ne semble pas du tout comprendre la gravité des faits. Ce dernier n’a pas demandé l’aide d’un avocat et se défend lui-même. Parmi ses arguments, nous pouvions retrouver des phrases comme celle-ci : « Je suis harcelé parce que j’ai réussi à faire de l’argent », considérant qu’il est dans son droit et qu’il gérait un réel business.

Accusé de 15 chefs d’accusations : fraude financière, fraude électronique, blanchiment d’argent, arnaque, etc. Elliott Sterling ne semble pas sortie d’affaires et risque jusqu’à 170 ans de prison ! Il faudra patienter 2 mois, soit le 7 juillet 2022 pour connaître la peine d’Elliot Sterling.

Jouer avec de l'argent réel ?

Nous avons sélectionné un ensemble des meilleurs casinos que vous pouvez trouver en ligne où vous pouvez jouer à ce jeu en utilisant de l'argent réel !

Jouez gratuitement à n'importe quelle machine à sous

Si vous voulez voir quels sont les autres fournisseurs de créneaux horaires, vous pouvez vérifier ceux qui existent !

Concours & promotions

Crown

Rejoignez le VIP de Lucky7Bonus

Remplissez le formulaire en dessous avec votre adresse mail pour obtenir des bonus inédits !

S'inscrire!

Ce site est protégé par reCAPTCHA et applique les règles de Google suivantes : Politique de confidentialité et Conditions générales d'utilisation.

Actualités connexes

Vous cherchez d'autres nouvelles similaires ? Trouvez toutes les dernières nouvelles du monde des casinos et des jeux de hasard

Crown

Rejoignez le VIP de Lucky7Bonus

Remplissez le formulaire en dessous avec votre adresse mail pour obtenir des bonus inédits !

S'inscrire!
Chevron

Ce site est protégé par reCAPTCHA et applique les règles de Google suivantes : Politique de confidentialité et Conditions générales d'utilisation.

AccueilChevronBlogChevronMatoupris : Elliott Sterling et ses 250 prêts étudiants