AccueilChevronBlogChevronMatoupris : FedEx sauvé par le blackjack

Matoupris raconte-nous une histoire : FedEx sauvé par le blackjack

Si FedEx est désormais une entreprise connue de tous, et un des leaders dans les services de livraison, livrant plus de 1,2 milliards de colis chaque année et ce, à travers plus de 220 pays dans le monde. Mais il y a forcément un jour où la compagnie américaine a fait ses débuts comme étant le petit poucet de l’industrie. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les débuts ont été pour le moins poussifs pour FedEx. Car la compagnie fondée par Frederick Smith a bien failli couler avant même de décoller !

En effet, le succès de FedEx s’est joué à rien, à une partie de blackjack pour être tout à fait précis ! Sans la chance et l’audace de son fondateur, l’entreprise ne serait clairement pas là où elle est aujourd’hui. Et si la technique de Smith n’est pas la plus recommandée par les spécialistes en guidage d’entreprise, elle a au moins eu le mérite de sauver FedEx de la banqueroute qui lui tendait les bras.

Aujourd’hui, Matoupris vous raconte cette histoire incroyable de Frederick Smith, qui s’est retrouvé face au mur et a dû prendre une décision désespérée pour sauver son entreprise de la faillite !

Qui est Frederick Smith ?

Frederick Wallace Smith est né le 11 août 1944, dans une famille où le sens des affaires était déjà bien présent. En effet, il est le fils de James Smith, propriétaire de l’ancienne chaîne de restauration Toddle House et de la Smith Motor Coach Company. Il est donc issu d’un milieu plutôt aisé. Malheureusement, il perd son paternel à l’âge de 4 ans et se retrouve seul avec sa mère, qui l’élève seule avec l’aide des oncles. La vie n’est pas tendre avec le jeune garçon, qui doit faire face à une maladie des os jusqu’à l’âge de 10 ans. Mais il fait preuve d’une volonté de fer et devient même un bon joueur de football américain. Passionné par l’aviation, il apprend même à piloter dès ses 15 ans !

Mais le jeune Frederick va très rapidement suivre les traces de son père et s’intéresser aux affaires. Il est diplômé de la prestigieuse université Yale en 1962. C’est lors de ses études au sein de l’université qu'il va écrire une thèse sur la livraison avec un modèle similaire à celui qui sera adopté par son entreprise FedEx. Pour l’anecdote, il obtiendra un C pour ce devoir, montrant que ses professeurs ne croyaient pas vraiment en son projet.

Après avoir servi l’armée américaine, notamment durant la guerre du Vietnam, il revient au pays avec pour objectif de devenir un homme d’affaires émérite, comme le fut son père. C’est ainsi qu’en 1970, il fait l’acquisition d’une entreprise d’entretien d’avions, Ark Aviations Sales, qu’il va transformer en concession d’avions d'occasions. Une année plus tard, en 1971, il fonde Federal Express, grâce à un héritage de 4 millions de dollars et après avoir levé 91 millions de dollars de fonds.

L’aventure FedEx peut alors commencer.

Les débuts compliqués de FedEx

C’est donc en 1971 que Federal Express voit le jour. À ses débuts, FedEx a commencé avec huit avions, couvrant 35 villes à travers les États-Unis. Et l’objectif de Smith est de s’étendre très rapidement en couvrant davantage de villes tous les mois.

Malgré cette ambition de son PDG, les deux premières années de l’entreprise sont très compliquées. Cela est principalement dû à la hausse du prix du carburant. Ainsi, très rapidement, la société s'est retrouvée endettée à hauteur de plusieurs millions de dollars et se retrouve au bord de la faillite. Pire encore, Frederick Smith ne parvient pas à obtenir des fonds supplémentaires auprès du conseil d'administration, ses demandes étant à chaque fois rejetées.

Donc forcément, les dépenses augmentent mais les recettes restent insignifiantes. Alors, lorsque les fonds de FedEx sont tombés à seulement 5 000 dollars, Smith a réalisé qu'il n'avait pas assez pour alimenter les avions en carburant. La société se retrouve donc dans un état critique, ne pouvant même plus payer ses employés et ayant des pilotes devant même se résoudre à utiliser leurs propres cartes de crédit personnelles pour faire le plein des avions.

C’est alors que Frederick Smith, désormais dos au mur, va prendre une décision tout simplement désespérée afin de sauver ce qu’il reste de son entreprise.

Quand Smith tente le tout pour le tout

Et que fait un président désespéré pour tenter de sauver sa compagnie ? Il se rend à Las Vegas, bien sûr ! Estimant qu’il n’a plus rien à perdre, Frederick Smith empoche les 5 000 derniers dollars de l’entreprise et prend le premier vol pour la capitale mondiale du divertissement.

Et alors que tout semblait terminé pour Federal Express, son fondateur réalise l’impensable et bénéficie d’une chance incroyable au blackjack ! Enchaînant les mains gagnantes, Smith transforme rapidement ses 5 000 dollars en un très joli pactole de près de 30 000 dollars. Une somme qui permettra de renflouer les caisses de l’entreprise et de survivre une petite semaine de plus.

Quand Roger Frock, ancien vice-président de FedEx, découvre ce que Smith a fait, il est fou de rage. Et quand il est allé demander des explications à son patron, ce dernier a nonchalamment haussé les épaules et a répondu : « Cela aurait changé quoi ? Sans les fonds pour payer le carburant, nous n'aurions pas pu voler de toute façon. »

Certes, les 27 000 dollars gagnés à Las Vegas étaient plus que bienvenus mais ils ne représentaient pas la solution à tous leurs problèmes. Néanmoins, ils ont permis à l'entreprise de Frederick Smith de sortir la tête de l'eau et à ce dernier d'espérer que les choses allaient s'améliorer. Comme prévu, il s'est servi de cet argent pour régler les factures de carburant et exercer une semaine supplémentaire. Mais surtout, cet argent a été un relent de motivation pour obtenir davantage de fonds. Et c’est que Smith a fini par réussir à faire puisqu’il est parvenu à lever 11 millions de dollars supplémentaires, permettant de sauver définitivement Federal Express.

Une session salvatrice pour FedEx

Après avoir réussi à stabiliser la situation financière de son entreprise, Frederick Smith a décidé de prendre le taureau par les cornes et de ne pas laisser une telle situation survenir de nouveau. Ainsi, il a aidé à mettre en place une campagne de publicité par voie postale, dans le but d’accroître de manière exponentielle la visibilité de son entreprise auprès du grand public. Et cela a fini par payer car en 1976, soit seulement trois années après avoir failli disparaître, Federal Express a enregistré son premier bénéfice, à hauteur de 3,6 millions de dollars.

Quelques années plus tard, elle est entrée en bourse et n'a cessé de prospérer depuis, devenant la première entreprise de livraison dans le monde. Aujourd’hui âgé de 77 ans, Frederick Smith ne montre aucun signe de fatigue et siège toujours au poste de président de FedEx.

Voici comment un simple jeu de table a pu sauver une entreprise de la faillite et en faire la première entreprise de livraison au monde, grâce notamment à l’audace en béton armé de son fondateur, qui n’a rien lâché pour faire prospérer son bébé.

Étonnamment, FedEx n’est pas la seule entreprise qui a des liens étroits avec les jeux d’argent. En effet, le chef d’entreprise américain Bill Gross a lui aussi financé une partie des fonds de son entreprise PIMCO grâce à des gains remportés au blackjack !

Actualités connexes

Vous cherchez d'autres nouvelles similaires ? Trouvez toutes les dernières nouvelles du monde des casinos et des jeux de hasard

Jouer avec de l'argent réel ?

Nous avons sélectionné un ensemble des meilleurs casinos que vous pouvez trouver en ligne où vous pouvez jouer à ce jeu en utilisant de l'argent réel !

Jouez gratuitement à n'importe quelle machine à sous

Si vous voulez voir quels sont les autres fournisseurs de créneaux horaires, vous pouvez vérifier ceux qui existent !

NoLimit City
NoLimit City51 Machine à sous
Play'n Go
Play'n Go243 Machine à sous
Pragmatic Play
Pragmatic Play200 Machine à sous

Concours & promotions

Rejoignez notre newsletter

Rejoignez le VIP de Lucky7Bonus en indiquant votre adresse mail pour obtenir des bonus inédits !

S'inscrire!

Ce site est protégé par reCAPTCHA et applique les règles de Google suivantes : Politique de confidentialité et Conditions générales d'utilisation.