Dan Bilzerian, ce sulfureux “joueur de poker”
8 min restante(s)

Dan Bilzerian, ce sulfureux “joueur de poker”

Le monde du poker est un monde totalement hors du commun, où se rencontrent quelques-unes des personnalités les plus uniques qui puissent exister. Forcément, pour percer dans ce milieu, il vaut mieux se montrer comme quelqu’un d’assuré. Car, au poker, la moindre faiblesse peut être utilisée contre vous. C’est ainsi qu’on a pu voir émerger de véritables légendes de la discipline, comme Stu Ungar, Johnny Moss ou encore Phil Hellmuth, dont nous vous faisions le portrait, il n’y a pas longtemps. Un portrait que vous pouvez retrouver en cliquant ici.

Mais certains ont choisi de miser plus sur leur personnalité forte, qui peut même parfois dépasser leurs compétences au célèbre jeu de cartes. On peut citer notamment notre sujet du jour : Dan Bilzerian. À première vue, il représente le playboy par excellence. Toujours accompagné de très belles femmes, à exhiber sa collection de voitures de sport ou tout simplement afficher son luxueux train de vie sur les réseaux sociaux. Mais ce que beaucoup de gens ne savent pas, c'est que Bilzerian est aussi un joueur de poker, dont le niveau diffère selon à qui vous vous adressez. Selon ses propres dires, il est parvenu à gagner plusieurs millions de dollars, particulièrement au poker. Il a même participé à un Main Event des World Series of Poker !

Mais l’Américain d’origine arménienne est surtout connu pour sa personnalité sulfureuse ! Une réputation qui de temps en temps peut faire rire, mais qui a également parfois fait grincer quelques dents, comme vous pourrez le lire d’ici à quelques lignes. Régalez-vous avec ce portrait de Dan Bilzerian, après lequel vous aurez forcément appris quelque chose !

La jeunesse de Dan Bilzerian

Dan Bilzerian voit le jour le 7 décembre 1980 à Tampa, en Floride. Son père n’est autre que Paul Bilzerian, un ancien combattant du Vietnam, diplômé de la Harvard Business School, éminent homme d’affaires qui a fait fortune dans la robotique. Si le petit Dan grandit dans un milieu aisé, il souffre de l’absence de son père. Forcément, pour maintenir un tel train de vie, papa Bilzerian n'est presque jamais à la maison, rate les moments forts comme les anniversaires ou les matchs auxquels il participe. Et bien qu'il soit toujours prêt à lui offrir tout ce qu’il souhaite, cela ne suffit pas.

Les choses n'ont fait qu'empirer lorsque son père a été envoyé en prison pour fraude fiscale. Le jeune Dan, qui commençait à se faire harceler à l'école, a fini par devenir violent. Il a cessé de faire ses devoirs et se battait avec d'autres élèves. Un comportement qui mènera à son renvoi pur et simple.

Par la suite, après un changement d’établissement, les choses se sont beaucoup mieux passé pour Bilzerian. Il se sociabilise, se fait beaucoup de nouveaux amis et s'est beaucoup investi dans ses cours. Il est même devenu la pièce maîtresse de l'équipe de football de son lycée et participait même au conseil des élèves. Tout allait bien pour lui jusqu'à ce qu'il arrive au lycée avec une mitrailleuse dans le coffre de sa voiture. Bien évidemment, il n'avait pas l'intention de tirer avec l'arme, mais le simple fait de l'avoir dans sa voiture a suffi à le faire renvoyer de nouveau. Il a dû finir sa dernière année à la maison et n'a pas été autorisé à assister à la remise de diplômes.

Après le lycée, Bilzerian s'est engagé dans la marine dans l'espoir de devenir un Navy SEAL, un membre de l’unité d’élite de la marine américaine. Là encore, tout commence très bien. Il travaille dur, subit des tests physiques et mentaux éprouvants, jusqu’à même se casser une jambe. Mais pas question pour lui d’abandonner. À quelques semaines de l'obtention de son diplôme, il est contraint d'abandonner l'armée. Après s'être battu avec l'un de ses officiers, il est encore une fois renvoyé.

Après son passage raté dans la marine, Dan s’inscrit à l'université de Floride, où cette fois-ci, il va jusqu’au bout. Il obtient une double maîtrise en commerce et en criminologie.

Sa carrière dans les jeux d’argent

C'est également pendant sa première année de fac que Dan Bilzerian découvre le poker, auquel il joue pour la première fois. Il est immédiatement tombé amoureux de ce jeu, jouant avec ses camarades de classe dès qu'il en avait l'occasion. Il a aussi commencé à jouer en ligne, ce qui l'a amené à se coucher tard et à avoir un impact néfaste sur son sommeil. Dès sa deuxième année d'université, il est complètement accro. Il va même jusqu’à vendre sa voiture pour ensuite jouer l’argent récupéré.

Étonnamment, malgré sa passion pour les jeux d’argent, Bilzerian n’a pas mis un pied dans un casino avant ses 25 ans. Après avoir finalement obtenu le fonds monétaire que lui avait constitué son père, il se rend à Lake Tahoe, un lac chevauchant les États du Nevada et de la Californie, pour aller jouer au casino. Pour éviter de dépenser tout ce qu’il avait, Bilzerian s'est fixé un budget et s'est assuré de le respecter.

Il s’est mis à participer à différents tournois de poker, remportant quelques milliers de dollars par-ci, quelques milliers par là. En plus des gains, cela lui permet d’affiner son niveau. Un niveau qui le mène en 2009 à son premier et unique Main Event des World Series of Poker, le plus grand festival de poker au monde. Cette année-là, il affronte quelques grands noms de la discipline comme Phil Ivey ou Daniel Negreanu (dont vous pouvez retrouver le portrait en cliquant ici). Le succès ne sera que médiocre, puisque Bilzerian termine à la 180ᵉ place, pour 36 626 dollars de gains.

Cette performance lui a permis de décrocher un contrat de sponsoring avec Victory Poker, un site de poker en ligne. Ainsi, en échange d'un million de dollars, Dan Bilzerian s’est engagé à porter un vêtement orné du logo de l’entreprise pendant les tournois auxquels il participe. Il est également apparu dans plusieurs publicités de la marque. Malgré ses efforts, Victory Poker a dû fermer ses portes, terminant ainsi le contrat avec l’Américain.

Depuis, Dan Bilzerian s'adonne principalement à des parties de cash game, où il s’est autoproclamé le Bill Gates du poker. C'est ainsi qu'il est parvenu à transformer 750 dollars en près de 190 000. Il affirme qu’il a gagné plus de 50 millions de dollars en une seule année, dont 10 lors d'une seule session à Las Vegas. Rien ne prouve avec certitude ses dires, surtout que Bilzerian a souvent tendance à exagérer.

Quand Bilzerian ne joue pas au poker, il aime beaucoup parier sur tout et n’importe quoi. C’est ainsi qu’il a parié 400 000 dollars avec un certain Tom Goldstein, un juge américain, qu’il pourrait le battre sur une course de courte distance. Ou encore lorsqu’il a parié 600 000 dollars avec le joueur de poker et producteur américain Bill Perkins, où il assurait pouvoir rallier Las Vegas à Los Angeles à vélo, en moins de 48 heures. Deux paris qu’il a largement remportés. Pour la petite anecdote, Bilzerian a demandé le coaching de Lance Armstrong pour le second pari, qui a accepté contre un don de 25 000 dollars à son association.

Un comportement parfois problématique

Une personnalité aussi sulfureuse que celle de Dan Bilzerian peut parfois susciter quelques polémiques. En effet, l’Américain a, à de nombreuses reprises, fait preuve d’un comportement que beaucoup considérerait comme problématique.

Ainsi, en 2014, alors qu’il effectuait un shooting photo pour le magazine de charme américain Hustler, il jette dans la piscine l’actrice de films X Janice Griffith. Problème, il l’a fait depuis le toit de sa résidence de Hollywood. Suite à cela, la jeune femme a eu le pied cassé, et a longtemps souhaité porter plainte contre Bilzerian, avant d’en être dissuadé par les avocats de ce dernier.

Cette même année, il est arrêté à l’aéroport de Los Angeles après avoir été vu en possession de produits explosifs et incendiaires. Il risque jusqu’à six années de prison, mais il sera relâché par la suite, puisqu’il a pu justifier de ses ports d’armes. Quelques jours avant cet épisode, il a été viré et banni de la boîte de nuit le LIV, située à Miami, pour avoir asséné un coup de pied au visage d’une jeune mannequin.

Fondateur de la société IGNITE, il est également accusé par un de ses anciens collaborateurs de détournements de fonds. Ce dernier accuse Bilzerian de détourner les fonds de son entreprise, afin d’alimenter sa fortune personnelle.

Jouer avec de l'argent réel ?

Nous avons sélectionné un ensemble des meilleurs casinos que vous pouvez trouver en ligne où vous pouvez jouer à ce jeu en utilisant de l'argent réel !

Jouez gratuitement à n'importe quelle machine à sous

Si vous voulez voir quels sont les autres fournisseurs de créneaux horaires, vous pouvez vérifier ceux qui existent !

Concours & promotions

Crown

Rejoignez le VIP de Lucky7Bonus

Remplissez le formulaire en dessous avec votre adresse mail pour obtenir des bonus inédits !

S'inscrire!

Ce site est protégé par reCAPTCHA et applique les règles de Google suivantes : Politique de confidentialité et Conditions générales d'utilisation.

Actualités connexes

Vous cherchez d'autres nouvelles similaires ? Trouvez toutes les dernières nouvelles du monde des casinos et des jeux de hasard

Crown

Rejoignez le VIP de Lucky7Bonus

Remplissez le formulaire en dessous avec votre adresse mail pour obtenir des bonus inédits !

S'inscrire!
Chevron

Ce site est protégé par reCAPTCHA et applique les règles de Google suivantes : Politique de confidentialité et Conditions générales d'utilisation.

AccueilChevronBlogChevronDan Bilzerian, ce sulfureux “joueur de poker”