Le casino et la mafia : vraie influence ou légende urbaine ?
7 min restante(s)

Le casino et la mafia : vraie influence ou légende urbaine ?

Aujourd’hui, Las Vegas est considérée comme la capitale mondiale du divertissement, avec ses casinos démesurés et ses hôtels tout aussi luxueux les uns que les autres. Et forcément, avec autant de casinos, cela fait de la ville américaine une des villes qui brasse le plus d’argent dans le monde, avec cet argent qui circule par millions.

Mais la ville située dans l’État du Nevada est très loin d'être arrivée comme ça, en un claquement de doigts ! Comme le dit si bien l’expression : Rome ne s’est pas faite en un jour, et il en est de même pour Las Vegas. Car, si celle qu’on surnomme Sin City (la cité du vice en français) en est arrivée là aujourd’hui, ce n’est pas uniquement grâce à l’œuvre d’hommes d’affaires tout ce qu’il y a de plus respectables.

Souvent, on associe le monde du casino avec celui du crime organisé, la mafia pour être plus précis. Le casino et la mafia, c’est une longue et mouvementée histoire de connivence. Qu'il s'agisse de lever des capitaux, d’organiser des parties truquées ou de prêter de l’argent aux joueurs, les organisations criminelles ont utilisé les établissements de jeu pour leurs affaires. En effet, il s’agissait de la couverture parfaite pour réaliser des profits faciles, mais également pour blanchir de l'argent.

Aujourd’hui, Lucky7Bonus revient sur la très étroite relation entre le casino et la mafia, en revenant sur comment le crime organisé a permis à la ville du Nevada de devenir celle qu’elle est aujourd’hui. Mais aussi comme Las Vegas a permis aux mafieux d’écrire une grande page de leur histoire.

Bugsy Siegel et le premier casino de Las Vegas

Au début du XXᵉ siècle, Las Vegas est encore très loin d’être la capitale mondiale du divertissement. En effet, c’était la ville du chemin de fer entre Salt Lake City et Los Angeles, considérée comme une passerelle entre la côte Est et la côte Ouest. Le jeu d’argent commence à apparaître, mais est très rapidement interdit.

La ville va progressivement se développer, si bien que l’État de Nevada décide de faire volte-face et de légaliser le jeu d’argent en 1931. Cela va non seulement mettre fin à une interdiction de 21 ans, mais également de voir fleurir les premiers casinos. Et par la même occasion, attirer le milieu mafieux à Sin City, incarné par Bugsy Siegel.

Durant les années 1940, celui qui était déjà une ponte au sein de la mafia juive s’intéresse à Las Vegas. Lui et ses partenaires vont acquérir l’hôtel-casino El Cortez pour 600 000 dollars, mais cela ne va pas se passer comme prévu. En effet, ses plans d'expansion ont été entravés par des fonctionnaires municipaux peu amicaux et surtout conscients de son passé criminel.

De ce fait, Siegel a commencé à chercher un site en dehors des limites de la ville. Il a alors appris que William R. Wilkerson cherchait des fonds supplémentaires pour son projet de casino, le Flamingo. Ainsi, Bugsy Siegel et ses partenaires se sont fait passer pour des hommes d'affaires et ont acheté directement des parts dans le projet.

Une fois installé dans le projet, Siegel a pris en charge les dernières phases de la construction et a convaincu d'autres de ses associés de la pègre, comme Meyer Lansky, d’y investir. Mais face à l'augmentation des coûts, Siegel aurait perdu patience, et il a un jour mentionné à son constructeur, Del Webb, qu'il avait personnellement tué 16 hommes. Ambiance sur le chantier…

Siegel a finalement ouvert le Flamingo Hotel & Casino le 26 décembre 1946, pour un coût total de six millions de dollars, soit cinq de plus que ce qui était prévu au départ. Baptisé The West's Greatest Resort Hotel, cet établissement de 105 chambres et premier hôtel de luxe du Strip a été construit à 6,4 km du centre-ville de Las Vegas. Pendant la construction, un grand panneau annonçait que l'hôtel était un projet de William R. Wilkerson. Le panneau indiquait également que Del Webb Construction était le maître d'œuvre de l'hôtel et Richard R. Stadelman l'architecte du bâtiment, aucunement le nom de Bugsy Siegel n’a été mentionné.

Un succès de courte durée pour Bugsy Siegel

Si le casino a été un succès, Bugsy Siegel n’aura pas pu profiter des fruits de son succès. Il a perdu une fortune sur le projet et que cela n’a pas plus à ses patrons, qui ont placé un contrat sur sa tête, ce qui a inévitablement conduit à son assassinat en 1947, à Beverly Hills.

Mais le succès du Flamingo a rapidement attiré d'autres gangs vers la nouvelle cité du jeu et le pouvoir est progressivement passé des familles mafieuses new-yorkaises, qui se sont d'abord installées à Vegas, aux gangs du Midwest (principalement Chicago). À partir de là, le rôle de la mafia dans le développement de Las Vegas dans les années 1950 et 1960 allait être prépondérant.

Un casino : la couverture parfaite pour blanchir de l’argent

À cette période, parmi les casinos dans lesquels était impliquée la mafia, on comptait notamment, en plus du Flamingo, d’autres établissements de jeu, comme l'Aladdin, le Circus Circus, le Desert Inn, le Dunes, le Riviera, le Sands et le Tropicana. Et à la fin des années 1970, quasiment tous les casinos de Las Vegas étaient liés, d'une manière ou d'un autre, à la mafia.

L’implication du crime organisé dans le milieu du jeu d’argent était tout bénéfice pour les familles. En plus des possibles profits, les casinos représentaient aussi l'endroit parfait pour blanchir l'argent généré par leurs autres activités illégales. Les liens entre la mafia, les syndicats et les entreprises du bâtiment ont permis aux mafieux de tirer profit de tous les aspects de l'industrie du casino à Vegas.

C'est à cette époque-là que la police a décidé de prendre les choses en main.

Une période désormais révolue, mais dans la postérité

Pour les traquer, le FBI et la police locale travaillent ensemble en profitant du départ d’un chef de la police corrompu. Un microphone est alors installé dans le casino. Les autorités ont appris par un informateur qu'un braquage de bijouterie avait été organisé le 4 juillet 1981, par un groupe de cambrioleurs appelé The Hole in the Wall Gang, mené par un mafieux, Anthony Spilotro. Les membres témoignent contre le gang en échange d'une protection, et une enquête est lancée pour prouver que l'argent est détourné du casino vers Chicago.

Cette décennie est marquée par des arrestations, des morts et des reconversions d’anciens mafieux. Mais cette période de l’histoire de Las Vegas a également eu droit à une sorte d’hommage ! Situé dans l'ancien palais de justice de la ville et à deux rues de la célèbre Fremont Street, le Mob Museum, ou musée de la mafia, retrace l'histoire du crime organisé aux États-Unis depuis 1990.

L'ancien avocat de la mafia Oscar Goodman, qui a notamment défendu Anthony Spilotro, est devenu maire de Las Vegas en 1999. Un poste qu’il a occupé pendant plus d’une décennie, jusqu’en 2011. Il sera succédé par sa propre femme, qui occupe encore le poste aujourd’hui ! Goodman a même joué son propre rôle dans le film Casino de Martin Scorsese.

Les années 1990 ont inauguré une nouvelle ère pour la cité du péché. Sur le Strip, les casinos au passé douteux ont été démolis, pour être remplacés par des hôtels-casinos plus récents et plus luxueux.

Jouer avec de l'argent réel ?

Nous avons sélectionné un ensemble des meilleurs casinos que vous pouvez trouver en ligne où vous pouvez jouer à ce jeu en utilisant de l'argent réel !

Jouez gratuitement à n'importe quelle machine à sous

Si vous voulez voir quels sont les autres fournisseurs de créneaux horaires, vous pouvez vérifier ceux qui existent !

Concours & promotions

Crown

Rejoignez le VIP de Lucky7Bonus

Remplissez le formulaire en dessous avec votre adresse mail pour obtenir des bonus inédits !

S'inscrire!

Ce site est protégé par reCAPTCHA et applique les règles de Google suivantes : Politique de confidentialité et Conditions générales d'utilisation.

Actualités connexes

Vous cherchez d'autres nouvelles similaires ? Trouvez toutes les dernières nouvelles du monde des casinos et des jeux de hasard

Crown

Rejoignez le VIP de Lucky7Bonus

Remplissez le formulaire en dessous avec votre adresse mail pour obtenir des bonus inédits !

S'inscrire!
Chevron

Ce site est protégé par reCAPTCHA et applique les règles de Google suivantes : Politique de confidentialité et Conditions générales d'utilisation.

AccueilChevronBlogChevronLe casino et la mafia : vraie influence ou légende urbaine ?