Matoupris raconte nous une histoire : Richard Marcus, le meilleur tricheur de Las Vegas ?
9 min restante(s)

Matoupris raconte nous une histoire : Richard Marcus, le meilleur tricheur de Las Vegas ?

Les histoires de jeux d’argent, de casinos et de paris sont parfois si folles qu’elles dépassent la fiction. Entre les joueurs ayant tout raflé en partant de rien, ceux ayant risqué leur vie et ceux ayant extorqué les casinos pour plusieurs millions, le cinéma a de quoi s’inspirer pour plusieurs générations d’histoires incroyables.

Vous en avez pris l’habitude, la mascotte de Lucky7Bonus, Matoupris adore vous conter ces histoires, en particulier celles de grands noms du gambling. Aujourd’hui, Matoupris nous raconte l’histoire de Richard Marcus. Ce fanatique du gambling a voulu se venger des casinos dans une suite d’évènements nous rappelant la création et la vie d’un méchant de film de super héros. Nous verrons comment Richard Marcus a réussi à tricher dans de nombreux casinos afin de remporter plusieurs millions de dollars à une époque où la sécurité n’était pas aussi sophistiquée.

Les jeunes années de Richard Marcus

Tout d’abord, il faut savoir que Richard était passionné de paris et de gambling en général depuis son plus jeune âge. Il est difficile de trouver la raison de la naissance de cette passion, mais une chose est sûre, cette dernière existe chez lui depuis tout petit.

Les paris dès l’enfance

Ses parents racontent que leur fils s’amusait déjà à prendre des paris en sachant tout juste parler. Lors des trajets en voiture en famille, Richard proposait souvent à son père et sa mère de parier sur la couleur de la prochaine voiture qu’ils croiseraient sur la route. Un jeu déjà bien singulier pour un enfant de moins de 4 ans !

La première déception

À une époque où la collection et l’échange de cartes de baseball se répandait de plus en plus aux États-Unis, le jeune Richard y trouvait un moyen de tenter sa chance pour accumuler plus de cartes lors de jeux, et donc une nouvelle passion. Ses amis jalousaient très rapidement la chance insolente de l’enfant jusqu’à ce qu’ils décident qu’ils n’allaient pas laisser cela continuer. Un petit groupe d’amis de Richard s’est alors créé dans le but de mettre en place une stratégie pour vaincre le petit veinard à chaque fois tout en se partageant les gains. En trichant quelques fois et s’opposant en nombre, le jeune groupe ont réussi à récupérer la totalité de la collection de cartes de baseball de Richard, et ce, avant même que le pauvre perdant ne se rende compte de l’arnaque.

L’adolescence et le gambling

Arrivé au lycée, malgré sa mauvaise aventure, le jeune homme ne comptait toujours pas en arrêter là avec le gambling. Richard découvre le Craps, un jeu très américain, aux règles très particulières, que nous n’expliqueront pas ici. Après s’être initié à ce jeu, Richard en fait de nouveau une passion. Il y joue d’abord pendant les pauses repas avec ses camarades de classe et petit à petit devient un joueur compulsif, ne ratant pas une occasion de jouer.

Richard propose des parties à tout le monde, tout le temps. Dès que le jeune homme a la moindre minute de libre, il la passe à jouer avec n’importe quelle personne acceptant le pari.

Vous l’aurez compris, l’école n’était pas sa priorité, il quitte rapidement les études et passe son temps à parier. Richard découvre d’autres formes de gambling et s’y intéresse en passant ses journées entières à jouer. Son intérêt se penche sur les courses, qu’elles soient hippiques, de voitures, de motos ou en tous genres. Le jeune gambler a la sensation que son talent peut avoir une conséquence sur le résultat de ses mises.

Un goût amer en bouche

Les évènements semblent lui donner raison au départ, car Richard Marcus passe une folle après-midi, rapidement après ses débuts. Il remporte plus de 20 000 dollars ce jour-là et décide qu’il est enfin prêt à devenir riche en pariant. Il se rend alors pour la première fois de sa vie à Las Vegas pour faire fructifier ses gains.

La réalité le rattrape extrêmement rapidement et la totalité de son solde disparait après une folle montée jusqu’à 100 000 dollars, le laissant sans rien à la fin de sa première soirée dans la capitale du vice.

Les mois qui suivent ne sont pas tout rose pour l’ancien chanceux. Celui qui se voyait déjà raser les casinos est désormais sans toit et dors sous un pont aux alentours de Las Vegas pendant plusieurs mois.

C’est durant cette période que Richard, avec un goût amer en bouche, accroit sa rancœur envers les établissements de jeux d’argent. Persuadé que le casino a triché pour lui prendre son argent, le gambler chanceux devenu SDF souhaite à tout prix prendre sa revanche sur Las Vegas.

L’avènement du tricheur

Richard Marcus se présente à l’hôtel et casino Four Queens et se propose en tant que croupier de blackjack et de baccarat. Rapidement en poste, il apprend alors les rouages du métier en souhaitant en connaitre un peu plus sur l’envers du décor et l’impact de son nouveau travail sur le résultat du jeu.

Certains de ses collègues croupiers lui présentent leurs techniques pour soutirer de l’argent aux joueurs alcoolisés ou un peu plus lents d’esprit que la moyenne et Richard enregistre ces méthodes pour les utiliser à son avantage face au casino.

Une rencontre qui change tout

Devenu jeune croupier, Richard est une cible parfaite pour les joueurs cherchant à tricher ou manipuler les dealers les moins expérimentés. C’est en tout cas ce qu’espérait Joe Classon en se rendant sur la table de Richard. Ce tricheur se rend rapidement compte que le jeune nouveau est en réalité très doué à la table et plutôt que d’essayer de le berner, il décide de tirer profit de ses compétences.

Classon propose à Richard un contrat simple : en échange d’un plan efficace pour gagner quelques milliers de dollars au casino Four Queens, le jeune croupier pourrait rejoindre l’équipe de tricheurs professionnels de Classon.

L’idée de Richard Marcus était simple, mais efficace. En mélangeant les cartes d’une certaine manière, le croupier qui le remplacerait serait perdant lors des 7 prochaines mains. Permettant aux joueurs de parier contre le dealer avec l’assurance de gagner au moins 7 mains d’affilée.

Quelques dizaines de milliers de dollars de gains plus tard, Richard quitte son emploi et rejoint l’équipe de tricheurs à temps plein.

Le début d’une carrière prédestinée

La première méthode que Joe apprend à Richard est en réalité l’une de celles que ce dernier utilisera le plus tout au long de sa carrière de tricheur. L’idée est de remplacer l’un des jetons d’une pile pour changer les pertes ou gains d’une main. En dissimulant un jeton de forte valeur dans une pile de petits jetons, le tricheur se garde la possibilité de procéder à un subtil échange en cas de défaite pour minimiser les pertes. Il n’aurait alors qu’à montrer le jeton fort au croupier en cas de gain.

Les membres de l’équipe avaient chacun un rôle à jouer, alors que le croupier, le chef de fosse et tous les membres de l’équipe de surveillance doivent être distraits lors de la manipulation des jetons.

Richard déclarait dans son livre une sensation de camaraderie qui lui procurait encore plus de joie que les gains financiers. Il comprit tout de suite que la triche au casino était sa vocation.

Les détails d’une technique efficace

Richard s’était donc spécialisé dans la technique consistant à remplacer les jetons d’une pile en la perfectionnant pour être efficace même sans allié. Sa méthode consiste à s’asseoir à la dernière place dealée et première place payée par la croupière. En plaçant des petits jetons tels que 3 jetons de $5 il s’assure de minimiser ses pertes et en cas de gains, dès lors que la croupière le paie, il approche sa main comme pour récupérer ses jetons, mais échange les deux jetons du dessous contre 2 jetons de $10. Fait de façon fluide et très rapidement, ce mouvement est indétectable, car logique. En effet, le joueur approche logiquement sa main des jetons pour les récupérer.

Il explique que pour réclamer “l’erreur” de la croupière, il lui tape sur la main de manière très confiante. Ce petit coup de violence servirait à effectuer un mini choc psychologique lui faisant oublier tout ce qu’elle a vu précédemment.

La deuxième méthode est donc l’opposée. En cachant un jeton de $100 dans une pile de jetons de $5, le tricheur laisse les jetons en l’état en cas de gain et doit échanger le jeton de $100 avec un jeton de $5 avant que le croupier ne récupère le tas en cas de perte. Plus risquée, mais aussi plus efficace à de multiples reprises, cette méthode requiert aussi un certain talent pour l’acting en cas d’échec.

Si le tricheur est attrapé la main dans le sac, il lui suffit de s’excuser et de rendre le gros jeton la plupart du temps. Si la situation est trop critique, il joue alors le rôle d’un gambler ayant trop forcé sur l’alcool, allant parfois jusqu’à faire semblant de s’évanouir. Cette technique portait le nom de son ex-petite, Savannah, libre à vous d’en imaginer la raison.

La fin de Vegas et un incroyable tour du monde

Comme tout bon tricheur, Richard finit par être banni de tous les casinos de Las Vegas. Son équipe étant dans la même situation, tous décidaient de partir pour un tour du monde des casinos d’une durée de 20 ans.

20 années à dépouiller les casinos de toute la planète en se jouant de la sécurité et de l’avancée progressive des technologies de surveillance.

La fin d’une incroyable carrière

La carrière de tricheur de Richard s’arrête le 31 décembre 1999, alors que l’expert décide d’extorquer son dernier casino avant de prendre un nouveau départ au nouvel an.

Il écrit alors un livre intitulé American Roulette: How I Turned the Odds Upside Down qui sera publié en 2004, puis plusieurs autres livres, comme Dirty Poker et The Great Casino Heist.

Son histoire fut reprise dans plusieurs œuvres et il put participer à plusieurs d’entre elles. Richard a, entre-autres, proposé son expérience pour la création du livre Identity Theft Inc, publié en 2006. Celui qui avait volé des dizaines d’identités pour se faufiler à l’intérieur de casinos dont il était banni a donc pu apprendre aux lecteurs à éviter de se retrouver du mauvais côté du vol d’identité. Une façon intéressante de se racheter une conduite

A propos de l'auteurClaude Gillet
365 articles
✅ Revu par le responsable du contenu
Compétence :
Blackjack
Poker
Depuis 2019, Claude est le rédacteur en chef. Son rôle est le plus complet, puisqu’il est à la fois à la publication, à la rédaction et à la relecture. Tous les articles qui sont publiés sous le site ont été vérifiés par ses soins.

Jouer avec de l'argent réel ?

Nous avons sélectionné un ensemble des meilleurs casinos que vous pouvez trouver en ligne où vous pouvez jouer à ce jeu en utilisant de l'argent réel !

Jouez gratuitement à n'importe quelle machine à sous

Si vous voulez voir quels sont les autres fournisseurs de créneaux horaires, vous pouvez vérifier ceux qui existent !

Crown

Rejoignez le VIP de Lucky7Bonus

Remplissez le formulaire en dessous avec votre adresse mail pour obtenir des bonus inédits !

S'inscrire!

Ce site est protégé par reCAPTCHA et applique les règles de Google suivantes : Politique de confidentialité et Conditions générales d'utilisation.

Actualités connexes

Vous cherchez d'autres nouvelles similaires ? Trouvez toutes les dernières nouvelles du monde des casinos et des jeux de hasard

Crown

Rejoignez le VIP de Lucky7Bonus

Remplissez le formulaire en dessous avec votre adresse mail pour obtenir des bonus inédits !

S'inscrire!
Chevron

Ce site est protégé par reCAPTCHA et applique les règles de Google suivantes : Politique de confidentialité et Conditions générales d'utilisation.

Newsletter
AccueilChevronBlogChevronMatoupris raconte nous une histoire : Richard Marcus, le meilleur tricheur de Las Vegas ?