AccueilChevronBlogChevronMatoupris : Keith Taft, l’innovateur du comptage de cartes

Matoupris raconte-nous une histoire : Keith Taft, l’innovateur du comptage de cartes

Dans le monde du casino, certains joueurs parviennent à marquer leur nom d’une pierre blanche, soit par leur talent inné à un certain jeu, soit par leur chance incroyable ou encore pour un gain colossal remporté. Des exploits très impressionnants qui restent cependant relativement rares. On peut mentionner, par exemple, le Run phénoménal d’Archie Karas, de William Lee Bergstrom et de sa mise de 777 000 dollars à la roulette ou même la réputation de tueur de casinos de Kerry Packer.

Mais notre héros du jour n’a rien fait de tel. Non, lui est entré dans la légende du casino pour une tout autre raison. Un fait d’armes qui lui a permis d’entrer dans le Blackjack Hall of Fame en 2004 ! Mais qu’a réalisé Keith Taft pour mériter un tel honneur ? Était-il un des meilleurs joueurs de la discipline ? Non. A-t-il gagné des sommes astronomiques en jouant au blackjack ? Non, rien de tout cela. L’Américain a tout simplement élevé le comptage de cartes à un tout autre niveau.

Installez-vous confortablement et laissez ce bon vieux Matoupris vous raconter l’histoire très intéressante de Keith Taft, qui a su utiliser ses neurones afin d’optimiser au maximum ses chances au blackjack !

Une envie d’innover dès l’enfance

Keith Taft a vu le jour en 1930, dans la petite ville de Cut Bank, dans le Montana. Dès son plus jeune âge, Keith a développé une véritable passion pour l'innovation.  Si le jeune garçon avait un gadget en tête, il mettait tout en œuvre afin de trouver un moyen de le fabriquer. Ainsi, il a réussi à fabriquer une voiture à trois roues, en partant d'un vieux pot d'échappement. Il a également su développer une variété d’explosifs en cours de chimie. Des compétences qu’il n’a pas toujours mises au service du bien, ces professeurs se souvenant encore des portes piégées par le jeune Keith.

Sa passion pour l'innovation l'a suivi jusqu’à l'université, où il a obtenu une maîtrise en physique, mais également une en musique, son autre grande passion. D’ailleurs, après avoir obtenu son diplôme, il a consacré cinq ans à l'enseignement de la musique, puis trois autres années à l'enseignement de la physique. Il est ensuite retourné sur les bancs de la fac pour obtenir une nouvelle maîtrise, cette fois-ci en physique. Il aimait énormément enseigner, transmettre son savoir, mais il savait que ce n'était pas ce qu'il voulait faire pour le reste de sa vie.

Durant ses études, Taft épouse son amour du lycée, Dorothy. Le couple aura quatre enfants, deux garçons et deux filles. Lorsque les enfants sont encore jeunes, Taft et sa famille quittent le Montana pour la Californie, où ils s’installent à Sunnyvale. Là-bas, Keith commence à travailler comme ingénieur pour une entreprise appelée Raytheon.

La première expérience dans un casino

Le nouvel emploi de Taft l'oblige à travailler de longues heures, ce qui rend difficile de passer des moments avec sa femme et ses enfants. Ayant de ce fait désespérément besoin d'une escapade, Taft et sa femme ont décidé de passer un week-end en amoureux et de laisser leurs enfants chez leurs grands-parents. Ils se sont rendus à Reno, dans l’État voisin du Nevada, afin de visiter le Harrah's Auto Museum. Et Nevada oblige, les deux tourtereaux ont remarqué qu’il y avait une promotion au musée. En effet, tous ceux qui achetaient un ticket pour le musée recevaient des Lucky Bucks, une monnaie factice utilisable au Harrah’s Las Vegas Hotel & Casino.

Au début, Taft hésite à se rendre au casino. En effet, fervent catholique, les jeux d’argent vont à l'encontre de sa religion. Cependant, il finit par se laisser convaincre par sa femme, qu’il lui promet que cela les amusera. Une fois sur place, ils ont commencé par jouer aux machines à sous, puis se sont dirigés vers les jeux de table. Les amoureux se sont tout d’abord laissés tenter par le craps puis le poker, avec peu de succès. Alors qu’ils ne leur restent que peu d’argent, ils se sont dirigés vers les tables de blackjack. La chance leur a finalement souri, puisqu’ils sont parvenus à se refaire.

Une fois rentré chez eux, Keith s’est mis à s’intéresser de plus près au blackjack. Pour cela, il a décidé de faire des recherches sur les différentes stratégies de ce jeu qui lui avait fait gagner un peu d’argent. Au fil de ses recherches, il est tombé sur le livre d'Edward O. Thorp, Beat the Dealer. C’est en lisant ce livre qu'il a pu apprendre à compter les cartes. Cela lui a donné envie de retourner au casino, il voulait voir s'il serait capable, grâce à cette nouvelle compétence, de gagner un peu plus d'argent que la dernière fois. Mais cette fois, il n'y est pas parvenu. Selon ses dires, il était tout simplement trop difficile pour lui de compter les cartes dans sa tête.

Le premier ordinateur signé Taft

Malgré ses études poussées sur le blackjack, Taft ne parvenait pas à compter les cartes tout en prenant le croupier de court. Il perdait constamment le fil de son comptage, notamment en tentant de rester le plus naturel possible. Ainsi, il fallait qu'il trouve un moyen pour compter les cartes sans effort afin de pouvoir se concentrer sur son comportement. C’est ainsi que l’idée de créer un appareil comptant automatiquement les cartes lui parvient. Avec l’aide de son fils Marty, il allait fabriquer le premier ordinateur entièrement dédié au blackjack.

Il a passé de longues heures dans son atelier afin de mettre au point un appareil capable d'effectuer les calculs nécessaires au comptage des cartes. Ainsi, cela aiderait les personnes qui, comme Keith, ne pouvaient pas se concentrer à la fois sur le comptage et sur le jeu. Mais cela pourrait bénéficier également aux joueurs pas très doués avec les mathématiques, qui pourraient tout de même même compter les cartes dans les casinos.

Il lui a fallu environ deux ans pour terminer son premier ordinateur, qu'il a baptisé George. George pouvait être actionné par les gros orteils d'un joueur. En effet, l'appareil était contrôlé par quatre interrupteurs placés stratégiquement au-dessus et au-dessous de gros orteil. De ce fait, puisque les joueurs pouvaient contrôler l'appareil avec leurs pieds, ils avaient les mains libres et ainsi, les casinos ne se doutaient de rien.

En 1972, Taft est retourné à Reno avec son fils, pour tester George. Ils se sont installés dans un parking proche et se sont dirigés vers un casino non loin de là. Cependant, les débuts sont poussifs, car ils n'ont même pas atteint les portes du casino qu'ils ont dû faire demi-tour, car Taft ressentait une forte douleur au pied. Apparemment, il a dû faire quelques ajustements pour que l'appareil s'adapte correctement à son orteil.

Le dispositif fonctionnait comme ceci : avec ses orteils, le joueur entrait des codes qui représentaient les cartes distribuées. Cette information était ensuite transmise à l'ordinateur qui, grâce à une série de calculs, indiquait au joueur comment jouer le prochain coup grâce à une série de flashs diffusés dans des lunettes spécialement conçues.

Au départ, Keith Taft craignait que les fréquences de son ordinateur interfèrent avec les fréquences radio du casino, ce qui aurait pu mettre la puce à l’oreille de ce dernier. Mais fort heureusement, cela ne s'est pas produit. Lorsque Keith et Marty ont commencé à gagner, le casino a commencé à faire plus attention à eux. Mais ils n'ont jamais compris qu'ils utilisaient un appareil. À la fin de leur session, ils ont pu quitter le casino avec plusieurs milliers de dollars en poche.

Taft a continué d’utiliser son ordinateur dans les casinos avant de se retirer temporairement pour régler quelques affaires familiales. Lorsqu'il est finalement revenu aux affaires, il disposait de 4 000 dollars. Il s’est rendu dans un casino avec l’objectif d’arriver à 10 000 dollars, mais il a fini par dépenser tout son capital. Depuis ce jour, il a arrêté de jouer au blackjack.

Une innovation qui plaît aux meilleurs

Le dispositif de Taft a fait ses preuves, et cela n’était pas tombé dans l’oreille d’un sourd ! Après avoir appris que Taft pouvait créer un appareil facilitant le comptage des cartes, il a été contacté par un certain Ken Uston. Ce dernier était le leader d'une équipe de blackjack très performante et il était intéressé par l’appareil de Taft, à condition qu’il soit prêt à y apporter quelques modifications. En effet, si George était l'un des ordinateurs portables les plus performants de l'époque, il n'était des plus pratiques. En effet, il était trop volumineux pour être utilisé sur le long terme.

C’est ainsi que voit le jour David, le second ordinateur créé par Keith Taft. Leur nouvelle création, qui a mis quatre années à être développée, faisait à peine la taille d’une calculette et reliée à un clavier de la taille d'une carte de crédit. Ainsi, si quelqu'un était pris en train d'utiliser l'appareil, l'équipe de sécurité du casino ne serait pas en mesure d'identifier le type d'appareil en question. Mais en plus d’être beaucoup plus petit, ce nouvel ordinateur se montra capable d'augmenter l'efficacité de la stratégie avancée par Thorp dans son livre, et donc d'accroître les gains des joueurs.

L'équipe d'Uston a utilisé David avec succès pendant plusieurs années. Ce qui a arrêté leur envol, c’est que les casinos ont commencé à changer leur politique sur le nombre de jeux de cartes qu'ils étaient autorisés à utiliser à la fois. En effet, lorsque David a été créé, les casinos n'utilisaient qu'un seul jeu de cartes. Désormais, ils sont autorisés à en utiliser plusieurs, rendant les calculs de David inexacts.

Pour adapter son ordinateur à cette nouvelle législation, Keith a dû créer un nouvel appareil, cette fois-ci capable d'effectuer les calculs nécessaires pour huit jeux de cartes à la fois. Cet appareil sera baptisé Thor, en l'honneur du super-héros de Marvel, capable de vaincre plusieurs ennemis à fois grâce à son marteau légendaire.

Toutes les bonnes choses ont une fin

Au fil des années, Taft continua de proposer des inventions toujours plus innovantes. L’une d’entre elles était le Super Drop. Il s’agissait d’une ceinture dotée d’une caméra capable de prendre des photos. Ensuite, les images étaient envoyées à un ordinateur qu'il avait dans son camion. Une fois que la personne dans le camion avait reçu les images, elle utilisait un talkie-walkie pour révéler les cartes fermées au joueur et lui donner des conseils sur les mouvements à faire. Une invention incroyable, mais qui signa la fin des opérations pour Keith Taft.

En effet, il s'est rendu un week-end à Las Vegas pour utiliser le Super Drop avec son fils, son frère et son beau-frère. Après avoir joué pendant plusieurs heures, Taft et son fils décident de s’arrêter et se rendent dans leur chambre d’hôtel. Mais le frère et le beau-frère de Taft ont été pris par l’appât du gain. Ainsi, ils continuent d’utiliser le Super Drop sans l'aide de Taft. Cela s'est avéré être une grosse erreur.

En effet, le casino dans lequel ils jouaient, le Marina, avait récemment reçu une alerte à la bombe, et la sécurité avait donc été renforcée ce soir-là. Ainsi, lorsque le frère de Taft est allé au camion pour changer de chaussures, il ne s’est pas rendu compte qu'il était suivi par deux agents de sécurité. Ces derniers ont fouillé son camion et n'ont pas mis longtemps à mettre la main sur les caméras qui étaient dirigées vers les cartes du croupier. Ni une, ni deux, ils ont appelé la police, qui a confisqué leur argent et leur matériel.

Le frère et le beau-frère de Taft ont été mis en prison pour avoir utilisé un dispositif de triche. Bien que Taft ait finalement pu les faire sortir de prison, cette expérience a été traumatisante et a eu un impact négatif sur la famille Taft. En effet, l'église qu'ils fréquentaient était maintenant au courant de ce que Taft faisait pour gagner de l'argent. Le frère de Taft était également en colère contre lui, car il avait perdu son emploi à la suite de son séjour en prison. Cet événement est une des raisons pour lesquelles Taft a dû abandonner son entreprise.

Actualités connexes

Vous cherchez d'autres nouvelles similaires ? Trouvez toutes les dernières nouvelles du monde des casinos et des jeux de hasard

Jouer avec de l'argent réel ?

Nous avons sélectionné un ensemble des meilleurs casinos que vous pouvez trouver en ligne où vous pouvez jouer à ce jeu en utilisant de l'argent réel !

Jouez gratuitement à n'importe quelle machine à sous

Si vous voulez voir quels sont les autres fournisseurs de créneaux horaires, vous pouvez vérifier ceux qui existent !

NoLimit City
NoLimit City51 Machine à sous
Play'n Go
Play'n Go243 Machine à sous
Pragmatic Play
Pragmatic Play200 Machine à sous

Concours & promotions

Rejoignez notre newsletter

Rejoignez le VIP de Lucky7Bonus en indiquant votre adresse mail pour obtenir des bonus inédits !

S'inscrire!

Ce site est protégé par reCAPTCHA et applique les règles de Google suivantes : Politique de confidentialité et Conditions générales d'utilisation.