Matoupris : Kerry Packer, le bourreau des casinos
8 min restante(s)

Matoupris : Kerry Packer, le bourreau des casinos

Sur Lucky7Bonus, et plus particulièrement dans les histoires racontées par Matoupris, on a pris l’habitude de vous parler de joueurs légendaires, qui ont marqué l’histoire du casino par leur personnalité, leurs gains énormes ou encore pour leur audace sans limites. Eh bien, l’homme dont nous allons vous conter l’histoire aujourd’hui rassemble facilement toutes les caractéristiques d’un gambler de légende, un joueur qui ne ressemble à aucun autre et qui ferait même rougir un certain Roshtein.

Car oui, la personnalité dont nous allons parler dans cet article a tellement marqué les casinos de son empreinte que certains se sont retrouvés dans une situation financièrement dramatique ou ont même dû pour d’autres tout simplement mettre la clé sous la porte. Mais son côté high roller a aussi permis à certains établissements de jeux de largement renflouer leurs caisses. C’est pour cela que ce sacré personnage était toujours accueilli les bras ouverts par les propriétaires des casinos du monde entier.

Aujourd’hui, Matoupris vous emmène donc à la découverte de Kerry Packer, un gambler de légende qui a longtemps été considéré comme “le bourreau des casinos” et dont la légende aura marqué à vie les casinos du monde entier !

Qui était Kerry Packer ?

Kerry Francis Bullmore Packer est né le 17 décembre 1937 à Sydney, en Australie. Il est issu d’un milieu très aisé puisque son père n’était autre que Sir Frank Packer, un grand magnat des médias australien qui contrôlait l’Australian Consolidated Press (ACP) et le fondateur du média Nine Network. Sa mère, Gretel Bullmore, était la fille de Herbert Bullmore, célèbre joueur de rugby écossais. Kerry avait un frère aîné, Clyde Packer. À l'école, Kerry est très attiré par le sport dont il en pratique plusieurs, comme la boxe, le cricket et le rugby.

Mais à côté de cela, il éprouve des grosses difficultés scolaires, peut-être en raison d'une dyslexie non diagnostiquée. En plus de cela, il avait souffert de la polio à l’âge de 8 ans. Tout cela ne l’a pas aidé à trouver grâce aux yeux de son père, qui l’a souvent considéré comme un moins que rien, lui attribuant le surnom “d’idiot de la famille”.

Mais cela n’a pas découragé Kerry, qui voulait à tout prix prouver sa valeur à son père. Ce surnom l’a tellement marqué qu’il redoubla d’efforts pour ne ramener que des bonnes notes. Cela a fini par payer, car Kerry est progressivement devenu le meilleur élève de son école. Malgré cela, son père privilégiait toujours son grand frère Clyde.

Mais à la mort de son père en 1974, le patrimoine familial, évalué à 100 millions de dollars, passe directement à Kerry. La raison ? Son père s'était brouillé avec Clyde, en 1972 et de ce fait, l’avait totalement effacé de son héritage. C’est pour cela qu’à la mort de son paternel, Kerry était déjà à 37 ans, l’un des hommes les plus riches d’Australie.

Un joueur invétéré comme on en fait plus

Déjà très jeune, Kerry Packer a développé un appétit pour le jeu d’argent. Encore à l’époque où son père était en vie, Kerry avait contracté une dette de jeu s'élevant à plus de 10 000 dollars. Son père a ainsi voulu lui donner une leçon en le forçant à vendre sa voiture dans le but d’éponger ses dettes. Ce qui aurait dû dégoûter à vie le jeune Kerry des jeux d’argent n’a fait que renforcer sa passion pour ces derniers.

En 1974, lorsque Packer prend officiellement le contrôle de l'empire familial, il est déjà considéré comme l'un des hommes les plus riches d'Australie. À la tête d’une fortune démesurée et avide de sensations fortes, c’est tout naturellement que Packer s'est empressé de se ruer dans les différents casinos australiens. Mais rapidement, il s’est senti frustré par les limites de mise proposées dans les casinos australiens. Mais cela ne l'a jamais empêché de titiller les directeurs et les propriétaires d’établissements de jeu. La légende raconte qu’avant de se mettre à jouer, Kerry demandait aux employés et directeurs combien d’argent contenait leur coffre. Si la somme était inférieure à 800 000 dollars, alors l’homme d’affaires tournait les talons et sortait du casino.

Et oui, c’était comme cela que vivait Kerry Packer : sans limites. Dans les affaires, comme dans le jeu d’argent, l’Australien était un négociateur impitoyable et agressif qui inspirait un respect incroyable aux nombreuses personnes avec lesquelles il voyageait dans le monde entier, terrorisant les casinos et pariant démesurément, mais intelligemment sur des chevaux. C’est ainsi qu’en 1997, lui et un partenaire se partagent la somme astronomique de 6 millions de dollars sur la victoire du cheval Might and Power lors de la Melbourne Cup.

Le bourreau des casinos

Forcément, si on dit que Kerry Packer “terrorisait” les casinos où il mettait les pieds, ce n’est pas pour rien. Si les casinos devenaient si nerveux à l'idée de recevoir un gambler tel que Packer, c’est parce qu’il était le genre de joueur qui inquiète les établissements de jeu. Et à juste titre !

En 1990, Kerry Packer remporte plus de 400 000 dollars après avoir joué à l’Aspinalls Club, un établissement situé à Londres. Cela ne sera pas sans conséquence pour le casino britannique puisque seulement une semaine plus tard, l'établissement doit mettre la clé sous la porte, faute de moyens financiers. Cela ne fut pas son seul coup d’éclat au pays de la reine Elizabeth II, puisque l’Australien fut blacklisté du casino Crockfords de Londres après avoir touché la somme astronomique de 10 millions de livres. La légende raconte même que Kerry Packer aurait déclaré, suite à cette interdiction : “J’ai toujours rêvé d’être exclu d’un casino pour avoir trop gagné.”

Les casinos de Las Vegas ont également pu faire les frais du comportement high roller de l’Australien. En effet, le mythique MGM Grand faisait partie des casinos préférés du magnat des médias. Très régulièrement, il s’y rendait pour des sessions où la plupart du temps, il repartait avec environ 7 millions de dollars. À une occasion, Packer était en veine puisque ce n’est pas 7 millions qu’il a empochés, mais bien 33 millions de dollars ! Des gains qui n’auront pas été sans conséquence puisque cela a forcé indirectement le MGM de licencier les membres du personnel qui l’ont “laissé” gagner autant.

À mises énormes, pertes énormes

Aussi high roller qu’il était, Kerry Packer n’échappait pas à la terrible, mais logique loi du jeu d’argent : à la fin, c’est toujours le casino qui gagne ! En effet, même s’il était connu pour ses gains qui pouvaient être faramineux, sa légende s’est également faite grâce, ou à cause, des énormes pertes qu’il a réalisées !

En 1999, il s’est lancé dans un véritable marathon du casino, qui s’est malheureusement avéré très perdant pour l’Australien. En effet, là où un joueur lambda sait quand s’arrêter, Packer n’a pas voulu et a tenté de récupérer ses pertes. Au final, après trois jours passés dans les casinos britanniques, il aurait perdu la somme colossale de 28 millions de dollars australiens, soit près de 18 millions d’euros, un record dans l’histoire des casinos anglais.

Kerry Packer était également un joueur féru de roulette. Si bien que, à la fin des années 1990, il entra dans un casino londonien pour jouer sur quatre tables de roulettes différentes. Au total, 15 millions de livres sterling, soit près de 18 millions d’euros (encore une fois), sont joués et perdus par l’homme d’affaires.

Enfin, il était connu pour avoir sa propre chambre au Ritz Hotel de Londres. Une chambre quelque peu particulière puisqu’elle possédait une table de blackjack privée où la mise minimale était de 10 000 livres sterling. Un avantage qui lui aura coûté 19 millions de livres sterling lors d’une soirée.

Selon les nombreux directeurs de casinos qui ont croisé la route de Kerry Packer, ce dernier gérait plutôt bien ses lourdes pertes, épongeant toujours ses dettes auprès des casinos auxquels ils devaient de l’argent.

La mort d’un gambler de légende

Kerry Packer a vu sa santé décliner durant ses dernières années. Il a eu au moins quatre crises cardiaques. En 1990, il a eu une crise cardiaque si grave qu'il a été déclaré cliniquement mort pendant six minutes. Mais l'un des avantages d'être riche est de pouvoir s’offrir des soins médicaux d’excellence. Les ambulanciers l'ont ranimé et le docteur Victor Chang lui a fait subir un pontage. Mais ce n'est pas seulement l'argent qui lui a sauvé la vie. La chance a aussi joué un rôle.

En effet, il s’avère que l'ambulance était équipée d’un défibrillateur, ce qui était peu commun pour l’époque. S'il avait pris la mauvaise ambulance, Packer serait certainement mort à ce moment-là. Reconnaissant de la chance qu’il a eue, Kerry Packer a donné suffisamment d'argent aux services d'ambulance de la Nouvelle-Galles du Sud pour qu'ils puissent tous être équipés d'un défibrillateur.

Ses reins ont également eu des problèmes durant sa vie. Il a même dû subir une transplantation rénale. Ses reins ont fini par lâcher le lendemain de Noël en 2005. Il venait d'avoir 68 ans. Il est mort chez lui à Sydney, entouré de sa famille et prêt à partir. Il avait dit à ses médecins qu'il ne voulait pas être maintenu en vie par des dialyses, car il était fatigué et voulait mourir avec dignité.

L’Australie a perdu une légende quand Kerry Packer s’en est allé.

Jouer avec de l'argent réel ?

Nous avons sélectionné un ensemble des meilleurs casinos que vous pouvez trouver en ligne où vous pouvez jouer à ce jeu en utilisant de l'argent réel !

Jouez gratuitement à n'importe quelle machine à sous

Si vous voulez voir quels sont les autres fournisseurs de créneaux horaires, vous pouvez vérifier ceux qui existent !

Concours & promotions

Crown

Rejoignez le VIP de Lucky7Bonus

Remplissez le formulaire en dessous avec votre adresse mail pour obtenir des bonus inédits !

S'inscrire!

Ce site est protégé par reCAPTCHA et applique les règles de Google suivantes : Politique de confidentialité et Conditions générales d'utilisation.

Actualités connexes

Vous cherchez d'autres nouvelles similaires ? Trouvez toutes les dernières nouvelles du monde des casinos et des jeux de hasard

Crown

Rejoignez le VIP de Lucky7Bonus

Remplissez le formulaire en dessous avec votre adresse mail pour obtenir des bonus inédits !

S'inscrire!
Chevron

Ce site est protégé par reCAPTCHA et applique les règles de Google suivantes : Politique de confidentialité et Conditions générales d'utilisation.

AccueilChevronBlogChevronMatoupris : Kerry Packer, le bourreau des casinos