AccueilChevronBlogChevronMatoupris : Khang Nguyen, le moine accro au casino

Matoupris : Khang Nguyen, le moine accro au blackjack

On ne le répètera jamais assez, mais le casino n’est absolument pas un moyen de gagner de l’argent sur le long terme ! Quand vous vous connectez sur un casino en ligne ou que vous mettez les pieds dans un établissement de jeux terrestre, allez-y avant tout pour vous amuser et passer un bon moment, et non pas avec l’espoir de ressortir riche ! Certes, de beaux gains peuvent arriver, mais cela ne sera que pure chance. Vouloir absolument ressortir gagnant peut vous faire prendre des décisions totalement insensées et vous entraîner dans une spirale infernale, qui peut avoir des conséquences dramatiques.

En effet, l’histoire que nous allons vous raconter aujourd’hui est tellement improbable que même les plus grands studios d’Hollywood n'achèteraient pas un tel scénario, tant il ne tiendrait pas la route ! Notre héros du jour se nomme Khang Nguyen et s’il a le droit à son Matoupris dédié, c’est parce que son attrait pour les jeux d’argent a eu raison de sa foi, et l’a même poussé à commettre des actes impensables quand on connaît son statut !

Aujourd’hui, Lucky7Bonus et Matoupris vous présentent l’histoire totalement folle de Khang Nguyen, le moine bouddhiste accro au blackjack !

Qui est Khang Nguyen ?

À première vue, Khang Nguyen Le, de son nom complet, n’a rien qui puisse prédire qu’il sera au centre d’une telle tourmente. En effet, aux premiers abords, notre héros du jour semble des plus respectables ! Depuis de nombreuses années, il est un membre très important de la Vietnamese Buddhist Association of Southwest Louisiana (VBASL), une des plus importantes associations bouddhistes de la région, dont le siège se trouve à Lafayette, en Louisiane.

Depuis 2010, Nguyen occupe le poste de président de l’association et réside même dans le temple occupé par l’association. De ce fait, il apparaît comme quelqu’un de confiance, d’une sagesse infinie et ne souhaitant qu’une seule chose : le bien-être des adhérents de l’association, mais également la prospérité de cette dernière.

En tant que président, il est donc soumis à de grandes responsabilités et surtout celles qui requièrent le plus de confiance : la gestion des fonds de l’association. Ainsi, Khang Nguyen avait un accès sans restriction aux trois comptes bancaires de la VBASL, qui étaient principalement alimentés par des dons réalisés par les fidèles.

Avec un tel statut et le respect immense qu’il incarnait, rien n’annonçait que notre ami Khang allait utiliser ses fonds importants à des fins qui ne seraient certainement pas validées par sa religion.

Un certain attrait pour le casino

Car ce que beaucoup ignoraient, c’est que leur cher président Khang Nguyen Le avait ses vices cachés. Et parmi eux se trouvait une certaine attirance pour les jeux d’argent, et notamment le blackjack.

Le blackjack est un jeu qui peut vous faire vivre d’immenses sensations, aussi bien dans un sens que dans l’autre. Et c’est cela qui attire notre ami, qui apprécie ce jeu et a même ses habitudes dans un petit casino de la région, l’Auberge Lake Charles Casino Hotel. Là-bas, Nguyen peut se détendre et relâcher un peu la pression qu’incombe la responsabilité d’un président d’association. À ce moment-là, le casino n’a pas encore totalement pris le pas sur le moine bouddhiste. Il joue certes, mais cela reste encore du divertissement et les sommes jouées sont toujours raisonnables.

Mais du simple divertissement à l’addiction, il n’y a qu’un pas et très souvent, il est extrêmement difficile, voire impossible de faire machine arrière. Et le jeu et l’appât du gain vont progressivement prendre le meilleur sur Khang Nguyen. Ce dernier, toujours à la recherche de sensations fortes et de gains colossaux, va jouer des sommes de plus en plus importantes et prendre des décisions douteuses et surtout drastiques qui changeront à jamais son quotidien.

Quand le salaire ne suffit plus

En tant que président de l’association bouddhiste qu’il dirige, Khang Nguyen Le touche un salaire, qui s’élève à 1 000 dollars par mois. Un salaire qui peut paraître modeste mais quand on connaît le train de vie d’un moine bouddhiste, on est en droit de se dire que cela est suffisant. Mais quand on a un mode de vie comme celui de notre héros du jour, 1 000 dollars, ça part très vite.

Surtout que, plus les jours passent, et plus l’addiction au jeu de Nguyen est forte. Et forcément, avec un salaire comme le sien, il est difficile de satisfaire ses envies de gambling. De ce fait, Khang va commettre l’irréparable. Comme dit un peu plus tôt, sa qualité de président de la VBASL lui permet d’avoir un accès total aux comptes en banque de l’association.

Et ainsi, pour satisfaire son besoin de jouer, le moine va se mettre à piocher allégrement dans la trésorerie de son association. C’est au mois de janvier 2013 que débutent les prélèvements illicites. Se rendant régulièrement au casino, quasiment un jour sur deux, on estime que Nguyen dépensait environ 10 000 dollars par session !

Ces actes continueront jusqu’en août 2014, et Khang Nguyen sera finalement arrêté en septembre de cette même année. Au total, ce sont plus de 260 000 dollars qui ont été détournés par le moine.

Un procès pas comme les autres

C’est donc à New York, à l’aéroport de La Guardia, que Khang Nguyen Le est interpellé par les autorités américaines, alors qu’il tente de se rendre au Canada pour y rejoindre un ami. La raison, un retrait très important en liquide qui a alerté les autorités. Suite à son arrestation, il démissionne immédiatement de son poste de président de la Vietnamese Buddhist Association of Southwest Louisiana, poste qu’il occupait depuis 2010. La nouvelle a été vécue comme un choc par les membres de l’association, qui voyaient en lui une personne de confiance, qui a finalement abusé de cette confiance.

Le procès a débuté en mars 2016, après plus d’une année d’enquête. Un procès loin d’être habituel, car, ne parlant pas anglais, un traducteur a dû être mis à disposition du moine bouddhiste. À son procès, Nguyen faisait face à des accusations très lourdes, notamment pour détournement de fonds et fraude fiscale. Face à ces dernières, il ne pouvait que plaider coupable, afin d’espérer que sa peine soit allégée.

Mais il a tout de même réfuté une de ces accusations : celle qui disait que Nguyen comptait garder l’argent. Il a affirmé, la tête haute, qu’il n’avait jamais voulu voler l’argent du temple. Si on peut constater que Nguyen remettait parfois de l’argent sur les comptes de l’association.

Mais cela n’a évidemment pas convaincu la cour du tribunal qui a décidé de condamner Khang Nguyen Le à non seulement restituer l’intégralité de la somme détournée à l’association, mais également à 30 mois de prison.

Quand la religion et le jeu d’argent ne font plus qu’un

On pourrait croire que l’histoire de Khang Nguyen est un cas isolé, mais il n’en est rien ! En effet, ce n’est pas la première fois que le jeu d’argent est lié à la religion.

En 2016, un moine bouddhiste thaïlandais a été l’heureux gagnant de la loterie, ce qui lui a permis de décrocher la modique somme de 6 millions de bahts, soit plus de 170 000 dollars ! Et si la religion bouddhiste ne voit pas d’un très bon œil le gambling, c’est grâce à cette dernière que ce chanceux a remporté un tel jackpot ! Effectivement, c’est en méditant face à un arbre situé dans la cour de son monastère qu’il aurait eu une vision lui annonçant les chiffres gagnants de la loterie.

D’autres adeptes de Bouddha n’hésitent pas à changer de pays pour pouvoir s’adonner à leur passion du jeu ! C’est ainsi qu’en 2012, huit jeunes moines ont été filmés dans un casino clandestin en Corée du Sud en train de jouer au poker, mais également en train de boire et de fumer. Trois actes totalement en contradiction avec leur religion et ils ont été bien évidemment fortement réprimandés par leur ordre.

Actualités connexes

Vous cherchez d'autres nouvelles similaires ? Trouvez toutes les dernières nouvelles du monde des casinos et des jeux de hasard

Jouer avec de l'argent réel ?

Nous avons sélectionné un ensemble des meilleurs casinos que vous pouvez trouver en ligne où vous pouvez jouer à ce jeu en utilisant de l'argent réel !

Jouez gratuitement à n'importe quelle machine à sous

Si vous voulez voir quels sont les autres fournisseurs de créneaux horaires, vous pouvez vérifier ceux qui existent !

NoLimit City
NoLimit City51 Machine à sous
Play'n Go
Play'n Go243 Machine à sous
Pragmatic Play
Pragmatic Play200 Machine à sous

Concours & promotions

Rejoignez notre newsletter

Rejoignez le VIP de Lucky7Bonus en indiquant votre adresse mail pour obtenir des bonus inédits !

S'inscrire!

Ce site est protégé par reCAPTCHA et applique les règles de Google suivantes : Politique de confidentialité et Conditions générales d'utilisation.