Matoupris : l’histoire de l’Excalibur Hotel & Casino
8 min restante(s)

Matoupris : l’histoire de l’Excalibur Hotel & Casino

Las Vegas, Nevada, la capitale du divertissement. Mais surtout, ce qui fait la renommée de la ville du vice, ce sont les innombrables casinos qui y ont élu domicile ! Tout cela fait de Vegas une ville dans laquelle le jeu d’argent et la démesure sont légion. Et dites-vous qu’au début du siècle dernier, la ville n’était encore qu’une simple route reliant les États de la Californie et du Nouveau-Mexique !

Mais c’était sans compter sur la légalisation des jeux d’argent, votée en 1931, et qui a permis à la ville du Nevada de voir fleurir sur ses terres de nombreux casinos. Et parmi les établissements qui y ont été construits, vous avez ceux qui se trouvent sur le légendaire Strip de Las Vegas. Il s’agit en réalité d’une portion du Las Vegas Boulevard, où sur ses sept kilomètres de longueur se trouvent quelques-uns des casinos les plus luxueux et les plus populaires au monde. Et rien que sur le Strip, il y a déjà tellement de choses à dire !

Ainsi, après vous avoir raconté l’histoire du mythique Caesars Palace, et plus récemment celle du luxueux Bellagio Las Vegas, Matoupris vous propose de revenir sur l’histoire d’un autre établissement de jeu mythique du Strip : l’Excalibur Hotel & Casino.

Là où de nombreux casinos ont souhaité miser sur le luxe et la démesure, cet établissement a voulu prendre tout le monde à contre-pied, en proposant un des premiers casinos quasiment entièrement dédiés à la famille ! De la naissance de l’Excalibur, qui a bien failli ne jamais arriver, à son côté totalement unique en son genre, en passant par son incroyable année 2003 et de sa présence dans la culture populaire… Vous saurez absolument tout ce qu’il faut savoir sur l’Excalibur Hotel & Casino !

Un casino moyenâgeux qui a failli ne jamais voir le jour

C’est au groupe casinotier Mandalay Resort Group, encore connu sous le nom Circus Circus Enterprises, que l’on doit l'Excalibur Hotel & Casino. L’établissement de jeu a ouvert ses portes au public le 19 juin 1990.

Au moment de son ouverture, il a la particularité d’être le plus grand hôtel de villégiature du monde, avec près de 4 000 chambres réparties sur plus de 30 hectares. En 2016, il était le septième plus grand hôtel (par le nombre total de chambres) de Las Vegas, et le treizième plus grand hôtel au monde. En 2005, lorsque le Mandalay Resort Group fait faillite, il est racheté par le groupe MGM Resorts International, qui devient alors propriétaire de l’Excalibur.

Mais le comble dans tout cela, c’est que l’Excalibur Hotel & Casino a bien failli ne jamais voir la lumière du jour ! En effet, au milieu des années 1970, le terrain semblait très bien parti pour accueillir le Xanadu Hotel & Casino. Il s'agissait d'un hôtel-casino, qui se voulait de classe internationale, de 1 730 chambres, situé à l'angle sud-ouest de Tropicana et du Strip, à l'emplacement de l'actuel Excalibur. Les constructeurs ont proposé un thème de dôme de plaisance vaguement asiatique, à l’instar de ce qui avait été fait avec plus ou moins de succès par le Taj Mahal de Donald Trump à Atlantic City, le Mirage de Steve Wynn ou encore le Mandalay Bay.

Malheureusement, ce projet de grande envergure n’a jamais vu le jour, la faute à des soucis de permis de construire, et à d’autres litiges survenus avec la municipalité de Las Vegas. Un mal pour un bien, car il a finalement permis la construction de l’Excalibur, qui connaît encore aujourd’hui un franc succès.

Un hôtel-casino unique en son genre

L'Excalibur Hotel & Casino a été fortement influencé par le mythique château de Camelot, avec une architecture qui veut rappeler celle d'un château médiéval, que ce soit à l'intérieur ou à l'extérieur du bâtiment. L'extérieur est principalement composé de couleurs très vives, tandis que l'intérieur est sensiblement peint dans des couleurs plus chaudes, comme notamment le marron, l’orange et le sépia.

L’Excalibur a été conçu avec une stratégie bien particulière : celle de proposer un casino à thème. Une stratégie qui s’est avérée de plus en plus populaire auprès de certains exploitants de casinos, particulièrement dans les années 1990. L’objectif de cette stratégie était de proposer l'expérience de jeu traditionnelle de Las Vegas, tout en l’associant à des éléments à vocation familiale.

Ainsi, en plus de pouvoir retrouver près de 10 000 mètres carrés de surface de jeu, avec notamment plus de 1 200 machines à sous, l’hôtel-casino Excalibur disposait de différentes activités dédiées à l’ensemble de la famille, et particulièrement aux enfants. Par exemple, entre 1993 et 2004, une attraction présentant un dragon animatronique de 71 pieds qui se bat avec Merlin dans les douves du château, avait lieu au sein du casino.

Cependant, le casino semble s’éloigner progressivement de cette stratégie. En effet, depuis 2006, la plupart des statues et des décors à thème médiéval ont été retirés dans le cadre d'un projet de rénovation et de modernisation de quatre ans. En 2010, il ne restait plus que quelques fresques murales à thème, car l'Excalibur a été modernisé pour inclure des éléments plus modernes et discrets, notamment un mobilier contemporain dans 2 000 chambres rénovées.

2003 : l’année de toutes les émotions

Les casinos de Las Vegas ne sont jamais à l’abri de moments d’exception, que ce soit dans le bon ou dans le mauvais sens du terme. Gains faramineux, braquages d’exception ou encore catastrophes naturelles, les établissements de jeu ne sont jamais à l’abri de tels événements. Et bien évidemment, l’Excalibur Hotel & Casino ne fait pas exception à la règle.

L’année 2003 a été marquante pour la direction du casino américain, dans tous les sens du terme ! En effet, l’Excalibur a connu en seulement quelques mois un véritable ascenseur émotionnel, passant de la peur d’une vie, à un record tout simplement incroyable.

En février de cette année-là, le casino médiéval a été victime d’un départ de feu, qui aurait pu s’avérer dramatique. Bien heureusement, la direction a réagi à temps et a rapidement fait évacuer l’établissement de jeu, qui comprenait plusieurs milliers de personnes. Quant au départ de feu, celui-ci a été également maîtrisé dans les meilleurs délais, évitant ainsi le drame qu’aurait pu provoquer un incendie.

Et seulement un petit mois plus tard, en mars 2003, le casino Excalibur a connu l’inverse exact de ce qui s’est passé, en étant le théâtre d’un événement tout bonnement unique ! Ainsi, le 21 mars 2003, le plus gros jackpot d’une machine à sous Megabucks a été remporté par un jeune ingénieur de 25 ans, originaire de Los Angeles ! Avec un budget de 100 dollars, il est reparti avec la somme mirobolante de près de 40 millions de dollars ! Un record qui tient toujours aujourd’hui.

L’Excalibur Hotel & Casino dans la culture populaire

Comme un bon nombre de casinos de Las Vegas, l’Excalibur Hotel & Casino a été utilisé dans de nombreuses créations culturelles en tout genre. Télévision, cinéma et même jeux vidéos, on peut voir l’Excalibur quasiment sur tous les supports !

Ainsi, on a pu voir une représentation animée du casino dans un épisode de la cinquième saison de South Park, mais également utilisé comme scène pour une cascade de l’émission de télévision Fear Factor ! Enfin, une participante de la sixième saison de Top Chef a pris le casino médiéval comme inspiration pour un de ses plats. Pour l’anecdote, cela ne lui a malheureusement pas permis de remporter la compétition.

En parlant de cuisine, en mai 1999, le casino s'est associé à la fédération de catch World Championship Wrestling pour ouvrir le WCW Nitro Grill, basée sur leur émission hebdomadaire WCW Monday Nitro. Il était le premier restaurant et la première boîte de nuit sur le thème du catch aux États-Unis. Ainsi, le restaurant était fréquemment visité par de nombreux catcheurs professionnels, sous contrat avec la WCW. On pouvait y croiser Randy Savage, Goldberg ou encore Booker T. Le WCW Nitro Grill a fonctionné pendant 16 mois avant de fermer en septembre 2000, en partie à cause des problèmes financiers rencontrés par la fédération. Le restaurant a ensuite été remplacé par le Dick's Last Resort, où il se trouve encore aujourd'hui.

Enfin, on a pu voir des versions virtuelles du casino Excalibur dans trois jeux vidéos ! Tout d’abord en 2000 dans le jeu Driver 2: Back on the Streets, puis en 2004 dans le très célèbre Grand Theft Auto: San Andreas, où il est renommé “Come-A-Lot”. Enfin, on a pu le voir dans le RPG japonais Fate/Grand Order, sorti en 2015, dans une version là aussi fictionnelle appelée “Camelot & Co.”.

Jouer avec de l'argent réel ?

Nous avons sélectionné un ensemble des meilleurs casinos que vous pouvez trouver en ligne où vous pouvez jouer à ce jeu en utilisant de l'argent réel !

Jouez gratuitement à n'importe quelle machine à sous

Si vous voulez voir quels sont les autres fournisseurs de créneaux horaires, vous pouvez vérifier ceux qui existent !

Concours & promotions

Crown

Rejoignez le VIP de Lucky7Bonus

Remplissez le formulaire en dessous avec votre adresse mail pour obtenir des bonus inédits !

S'inscrire!

Ce site est protégé par reCAPTCHA et applique les règles de Google suivantes : Politique de confidentialité et Conditions générales d'utilisation.

Actualités connexes

Vous cherchez d'autres nouvelles similaires ? Trouvez toutes les dernières nouvelles du monde des casinos et des jeux de hasard

Crown

Rejoignez le VIP de Lucky7Bonus

Remplissez le formulaire en dessous avec votre adresse mail pour obtenir des bonus inédits !

S'inscrire!
Chevron

Ce site est protégé par reCAPTCHA et applique les règles de Google suivantes : Politique de confidentialité et Conditions générales d'utilisation.

AccueilChevronBlogChevronMatoupris : l’histoire de l’Excalibur Hotel & Casino