Matoupris : Nick Dandolos, le gambleur ultime
9 min restante(s)

Matoupris : Nick Dandolos, le gambleur ultime

Le monde du casino est un univers complètement à part, qui est fait d’histoires complètement folles ou de personnages uniques qui ont marqué l’histoire du casino. Événements marquants, joueurs à la personnalité forte, gamblers qui n’ont pas peur de jouer leur fortune sur un tour de roulette… Il y a tellement d’histoires à raconter, dont certaines pourraient faire l’objet d’un film.

Et parmi les personnalités du casino qui mériteraient un film à leur honneur, il y a notre héros du jour : Nick Dandolos ! Surnommé Nick The Greek, il restera à jamais dans les mémoires comme l'une des plus célèbres légendes du jeu aux États-Unis.

Tout au long de sa carrière de joueur, Dandolos a prouvé qu’il n’avait pas froid aux yeux. Il a passé le plus clair de son temps à jouer des sommes énormes, notamment lors de parties de poker, qu’il adorait par-dessus tout.

Et c’est pour ce côté high-roller que le Grec était particulièrement connu, et apprécié. De ses débuts dans les paris hippiques, jusqu’à ses derniers jours lors des fêtes de Noël en 1966, Nick Dandolos aura joué, gagné et perdu une somme estimée à 500 millions de dollars. Une somme que l’on peut rapporter à 15 milliards actuels si on prend en compte l’inflation.

Il était évident que Matoupris allait un jour ou l’autre vous raconter l’histoire fascinante de ce gambler ultime. Alors, installez-vous confortablement et venez découvrir la vie incroyable de Nick “The Greek” Dandolos !

Un gambler dès son plus jeune âge

Le petit Nicholaos Andreas Dandolos voit le jour le 27 avril 1883 à Rethymnon, en Crète. Sa famille, originaire de Smyrne, était issue d’un milieu aisé. Son père vendait des tapis et son parrain était constructeur de bateaux. De ce fait, le jeune Nick n’a jamais eu à se plaindre de son enfance, puisqu’il n’a jamais manqué de rien.

Dans sa jeunesse, Nick a étudié la philosophie à l'école évangélique de Grèce, où il ressort avec un diplôme en philosophie. Quelques années plus tard, alors qu'il n'avait que 18 ans, lui et sa famille décident d’immigrer vers les États-Unis, dans le but de vivre le rêve américain. Mais contrairement à de nombreux immigrants, lui n’arrivait pas sans rien dans le pays de l’Oncle Sam.

Une fois débarqué sur le sol américain, son grand-père lui donnait chaque semaine 150 dollars, comme argent de poche. Si aujourd'hui, cela ne représente pas énormément d’argent, en 1901, c’était autre chose ! En tenant compte de l'inflation, cela représenterait 4 000 dollars par semaine. Une somme conséquente qui permettrait à n’importe quel jeune homme de 18 ans de vivre aisément.

Jeune, riche et séduisant, c’est très confiant que le jeune homme décide de s’installer dans la grande ville de Chicago, dans l’État de l’Illinois. Là-bas, il fait la connaissance d’une jeune femme avec qui il va s’installer. Mais la relation ne se passe pas comme prévu et les deux tourtereaux se séparent.

Cet échec sentimental va pousser Nick à plier bagage et à quitter Windy City. Il va même quitter les États-Unis et se rendre au Canada, à Montréal plus précisément. C’est là-bas qu’il va s’initier au gambling, en rencontrant Phil Musgrave, un homme amateur de courses de chevaux. Les deux hommes se lient d’amitié, et ce dernier va lui partager tous ses conseils sur les paris hippiques. Et Dandolos va les appliquer à la perfection, puisqu’il parvient rapidement à accumuler un demi-million de dollars de gains.

Fort de sa nouvelle fortune, Nick The Greek décide de rentrer à Chicago, où il prend la décision de consacrer sa vie au gambling. De retour dans l’Illinois, il devient rapidement un véritable spécialiste des jeux de cartes et de dés et commence à amasser de très belles sommes dans de nombreux clubs de jeux.

Devenu un maître dans l’art de bluffer, le Grec effraie même certains établissements ! En effet, les propriétaires de clubs de jeux tentent de le recruter, car ils pensent qu'il serait préférable de l'avoir de leur côté de la table plutôt qu'en tant que joueur.

Des sommes toujours plus folles

Nick Dandolos est rapidement devenu une légende dans les clubs de Chicago en raison des grosses sommes qu'il jouait. Il n'était pas rare qu'il gagne ou perde 100 000 dollars par jour. Si cela vous paraît énorme, dites-vous que cela représenterait 6,5 millions de dollars aujourd'hui !

Son côté high-roller lui a souvent permis de remporter des sommes colossales. Grand amateur de poker, il était devenu une véritable menace pour ceux qui souhaitaient s’y frotter. Ainsi, lors d’une longue partie de poker, qui dura plus de sept heures, le Grec est reparti vainqueur avec 500 000 dollars en plus dans la poche.

Si ses mises pouvaient parfois lui rapporter énormément d’argent, il n’était pas non plus rare de le voir perdre des montants tout simplement astronomiques. Comme cette fois à New York, où il avait décidé de participer à un tournoi de craps. Durant les douze jours de compétitions, Nick the Greek a perdu plus de 1,5 million de dollars. À ce jour, il s’agit toujours de la somme la plus élevée perdue lors d’un tournoi de craps.

Au bout d’un certain temps, Nick Dandolos semblait s’ennuyer sur la côte est. Alors, quand le jeu a enfin été légalisé dans l’État du Nevada en 1931, Nick n’hésita pas une seule seconde. Il fit une nouvelle fois sa valise et partit s’installer définitivement dans celle qui deviendra la cité du péché : Las Vegas.

Une fois installé à Las Vegas, les casinos de la ville sont devenus son terrain de jeu, et il en était l'une des plus grandes attractions. Malgré les offres généreuses de propriétaires de casinos tels que Benny Binion, ainsi que certains parrains de la mafia, Dandolos est resté indépendant et n'a jamais travaillé pour personne d’autre que lui-même.

Dandolos à l’origine des World Series of Poker ?

Même s’il n’a jamais souhaité jouer pour lui, Nick Dandolos s’entendait très bien avec Benny Binion. Et en janvier 1949, ce dernier a eu l’idée de l’opposer à un grand nom du poker, Johnny Moss. Pour Binion, Moss était le seul capable de rivaliser avec The Greek.

Binion a profité de la situation pour promouvoir son casino, le Horseshoe, en annonçant la compétition des deux géants du poker chez lui. Et il n’allait s’agir d’une simple partie de poker. Non. Les deux titans allaient s’affronter sur toutes les variantes possibles.

La bataille entre les deux géants du poker a duré pas moins de cinq mois. Un véritable exploit puisqu’à l’époque, Dandolos avait déjà 57 ans et Moss 42. Le jeu était littéralement épuisant et les deux joueurs ne s’arrêtaient que pour manger et dormir.

Jour après jour, les deux hommes s’échangeaient coup pour coup, sous les yeux de milliers de spectateurs, qui regardaient avec tant d’attention ce combat. Et un après-midi, alors que Nick était broke, ayant perdu 4 millions de dollars, il se leva et déclara cette phrase à son adversaire, devenue célèbre :

Monsieur Moss, je vais devoir vous laisser partir.

Puis, il s'en alla et, selon ses amis, trouva du réconfort dans les écrits de Platon.

Cette bataille mémorable aura posé les premières pierres de la mise en place d’un événement phare du poker mondial : les World Series of Poker.

C’est qui la poule mouillée, maintenant ?

Lors d'une partie de poker devenue historique à New York, Nick a été confronté sur la table au parrain de la mafia new-yorkaise, Frank Costello. Et le tout devant les yeux du roi d’Égypte en personne, Farouk I !

Après avoir littéralement plumé le mafieux, Nick Dandolos se leva et se dirigea vers la sortie. Rien de bien fou jusqu’ici, et tout aurait pu s’arrêter là. Mais agacé par l’attitude nonchalante de son adversaire, un Costello furieux lança à notre héros du jour :

Greek, tu pars parce que tu es une poule mouillée !

Il n’en fallait pas plus pour faire faire demi-tour à Dandolos, qui s’installa de nouveau à la table de jeu. Il demanda au croupier un paquet de cartes neuf, puis il sollicita le roi Farouk I pour qu’il mélange ledit paquet. Ce dernier s’exécuta et rendit aussitôt le deck au Grec. Il se tourna alors vers Frank Costello, lui tendit le paquet et lui dit :

Et maintenant, l’ami, tire une carte. La carte la plus haute repart avec 500 000 dollars.

Après cette proposition de défi, tout ce que le parrain de la mafia new-yorkaise a fait, c’est s’allumer un cigare, prendre sa veste et sortir de la pièce. Le lendemain, le New York Times a fait l'éloge du joueur grec, le désignant comme étant le roi incontesté du poker qui a humilié Costello.

La fin de vie de la légende Nick Dandolos

À la fin de sa vie, Nick le Grec a été retrouvé en train de jouer des parties de poker à petites mises en Californie. Sa vie de high-roller avait finalement eu raison de lui, et il jouait ce qu'il pouvait se permettre.

Lorsqu'un admirateur lui demanda comment il peut jouer pour quelques centimes alors qu'il y a quelques années, il jouait encore pour des millions, Dandolos lui répondit avec philosophie :

C'est toujours du poker, n'est-ce pas ?

Car la grande légende grecque du poker jouait désormais surtout pour le jeu, pas pour l'argent. Au cours de sa carrière, il a donné environ 20 millions de dollars à des œuvres de charité, ce qui équivaudrait aujourd'hui à 400 millions de dollars.

Dandolos a continué à jouer en Californie jusqu'à sa mort, survenue le 25 décembre 1966 à l'âge de 83 ans.

Au moment de sa mort, ses amis riches et influents se sont réunis et ont décidé de lui offrir les funérailles les plus luxueuses possibles, avec notamment un cercueil en or. Tout a été fait pour rendre le meilleur des hommages à ce gambler de légende. À ses funérailles, on pouvait croiser ses amis célèbres et riches du temps où il jouait ses sommes folles, mais également des stars du show business ou des membres de différentes royautés. Mais aussi des personnalités moins fréquentables, comme certains membres influents de la mafia.

Jouer avec de l'argent réel ?

Nous avons sélectionné un ensemble des meilleurs casinos que vous pouvez trouver en ligne où vous pouvez jouer à ce jeu en utilisant de l'argent réel !

Jouez gratuitement à n'importe quelle machine à sous

Si vous voulez voir quels sont les autres fournisseurs de créneaux horaires, vous pouvez vérifier ceux qui existent !

Concours & promotions

Crown

Rejoignez le VIP de Lucky7Bonus

Remplissez le formulaire en dessous avec votre adresse mail pour obtenir des bonus inédits !

S'inscrire!

Ce site est protégé par reCAPTCHA et applique les règles de Google suivantes : Politique de confidentialité et Conditions générales d'utilisation.

Actualités connexes

Vous cherchez d'autres nouvelles similaires ? Trouvez toutes les dernières nouvelles du monde des casinos et des jeux de hasard

Crown

Rejoignez le VIP de Lucky7Bonus

Remplissez le formulaire en dessous avec votre adresse mail pour obtenir des bonus inédits !

S'inscrire!
Chevron

Ce site est protégé par reCAPTCHA et applique les règles de Google suivantes : Politique de confidentialité et Conditions générales d'utilisation.

AccueilChevronBlogChevronMatoupris : Nick Dandolos, le gambleur ultime