AccueilChevronBlogChevronDaniel Negreanu, le Kid devenu roi du poker

Daniel Negreanu, le Kid devenu roi du poker

Le hasard est une notion qui est omniprésente dans l’univers des jeux d’argent. C’est pour cela que de nombreux joueurs apprécient autant le gambling, pour vivre le grand frisson sans pour autant connaître à l’avance quel sera le résultat de leur pari ou de leur session. Et bien évidemment sans savoir s’ils vont perdre, ou récupérer leur mise. Cependant, le poker fait office d’extraterrestre dans ce milieu si particulier. En effet, de nombreuses personnes extérieures à ce jeu de cartes réduisent trop souvent (à tort) cette discipline à la variance.

Cette part de chance est bien évidemment présente. Cependant, le travail, les connaissances et les aptitudes techniques peuvent faire de n’importe quel joueur lambda un champion de poker. C’est pour cette raison que certains passionnés de poker deviennent en seulement quelques années des personnalités reconnues et des joueurs que l’on qualifierait d’injouables. Daniel Negreanu, professionnel canadien d’origine roumaine, est l’un d’entre eux et chaque joueur de la planète rêverait d’affronter ce génie des cartes sur une table de poker.

Cet homme âgé de 48 ans est l’un des meilleurs joueurs de l’histoire du poker et reste à ce jour la personnalité la plus populaire du circuit live. Pourtant pas destiné à être au départ la tête d’affiche de la nouvelle génération, celui que l’on surnomme le Kid a réussi à devenir une véritable légende vivante de cette discipline si spécifique. Sa simplicité, son talent, son franc-parler et son fort caractère ont contribué à forger la réputation du Canadien qui a permis à la fin des années 90 de démocratiser le poker et d’attirer une nouvelle vague de joueurs.

Aujourd’hui, nous vous dressons le portrait de Daniel Negreanu, qui est tout simplement l’un des meilleurs joueurs de l’histoire du poker. Vous saurez tout sur cet homme pour qui rien ne laissait présager un tel parcours. Nous reviendrons dans un premier temps sur la jeunesse de Negreanu, puis nous parlerons des premiers échecs du joueur, avant d’aborder les succès majeurs et les victoires les plus importantes du Kid. Après avoir lu cet article, cet homme qui a remporté plus de 46 000 000 $ de gains en carrière n’aura plus de secrets pour vous !

La jeunesse et le parcours de Daniel Negreanu

Né de parents roumains, Daniel Negreanu a grandi au Canada, plus précisément à Toronto. Ce fils d’immigré a rapidement su trouver sa place au sein d’une ville cosmopolite et a toujours essayé de s’en sortir par ses propres moyens. Déjà quelque peu séducteur, ce jeune garçon plein de malice et d’ingéniosité a très tôt été attiré par tout ce qui était à la limite de la légalité. Daniel Negreanu a également assez rapidement eu un penchant pour les jeux et le sport, et a très vite pris goût aux paris en tout genre.

Âgé seulement d’une quinzaine d’années, le jeune homme a commencé à jouer au bowling et au billard. Plutôt doué, Negreanu a même décidé d’en faire son gagne-pain puisque le très jeune canadien a commencé à jouer pour de l’argent dans des bars et des établissements spécialisés. C’est à cette époque qu’il découvre le poker et commence à apprendre les règles de base. Petit à petit, il commençait à parfaitement maîtriser les rouages de cette discipline et s’est aperçu du potentiel incroyable qu’il pouvait exploiter.

La découverte des jeux d’argent clandestins

Bien décidé de gagner sa vie grâce au poker, Daniel Negreanu a commencé à se perfectionner à seulement 16 ans, dans l’espoir de pouvoir faire carrière et de remporter beaucoup d’argent en utilisant son intelligence et sa passion pour les cartes. À 18 ans, le gambler canadien échoue pour seulement quelques dixièmes lors de ses examens à l’université. Cette déroute fut un véritable déclic pour le jeune homme, qui a vu cet échec comme une bénédiction.

Daniel décide donc de mettre un terme définitif à ses études pour se consacrer exclusivement au poker. Celui qui rêvait de devenir acteur a donc modifié ses plans pour démarrer une vie encore plus incertaine. Chaque soir, le jeune homme arpentait la ville et se rendait dans des cercles de jeux aux abords de Toronto pour s’adonner à sa nouvelle passion. Son talent pour les parties de billard lui a permis de rencontrer de nombreuses personnes partageant son penchant pour les jeux.

Très vite, Daniel Negreanu a donc commencé à prendre place toute la journée dans les tables des bars et même si les sommes engagées étaient assez dérisoires, les gains commençaient tout de même à être intéressants et réguliers.

C’est à cette époque que le jeune homme a entendu parler des parties de poker privées qui se déroulaient un peu partout dans la ville. Ces sessions étaient bien évidemment illégales, ce qui n’a pas refroidi le Canadien qui voyait l’occasion de se frotter à des joueurs fortunés qui avaient très certainement moins d’aptitudes que lui.

L’univers qui s’ouvrait à lui était tout simplement gigantesque, et le principal intéressé fut choqué du nombre de cercles de jeux clandestins présents en ville : « J’ai découvert les parties privées de Toronto, et je peux vous jurer qu’il y en avait quasiment autant que d’appartements ! ».

L’expérience est tout simplement incroyable pour le jeune gambler en herbe, qui passe ses journées et ses soirées dans les casinos clandestins. Les gains commencent à être de plus en plus conséquents, cependant quelques mésaventures comme des vols, des braquages ou des agressions qu’il a subis ont légèrement refroidi Negreanu, qui a tout de même pris part à ces parties privées pendant plusieurs mois.

Même si le Canadien a tenté d’avoir une vie un peu plus normale avec sa petite amie de l’époque en décrochant quelques petits boulots à droite à gauche pour gagner sa vie, le jeune homme avait en réalité fait son choix : il sera joueur de poker.

Une première tentative avortée à Las Vegas

Et quoi de mieux que Las Vegas pour gagner sa vie grâce au poker ? Bien décidé à se remplir les poches, le jeune homme a pris la décision de tout laisser et de partir en direction du Nevada pour tenter de faire fortune aux tables. Il a donc attendu d’être majeur sur le sol américain et c’est donc à seulement 21 ans que Daniel Negreanu a franchi le cap avec le soutien de sa famille, ce qui est plutôt rare pour un gambler. Le jeune homme arrive donc plein d’espoir dans la ville du péché en 1996, pensant qu’il aurait la même réussite à Vegas qu’à Toronto.

Cependant tout ne se passe pas comme prévu et celui qui était surnommé “le King” en Ontario est rapidement devenu “le Kid” au Nevada. Negreanu jouait des parties assez chères au Canada, ce qui lui a tout de même permis d’avoir une bankroll assez conséquente pour tenter sa chance dans la capitale mondiale du gambling. Cependant, les joueurs de Vegas sont beaucoup plus aguerris, et l’expérience de vie tourne rapidement au cauchemar.

Pour le coup, Las Vegas n’a rien eu de fabuleux pour Negreanu. Le joueur a tout d’abord, comme beaucoup, voulu se frotter aux meilleurs joueurs en tentant sa chance sur un tournoi des World Series of Poker, le festival le plus prestigieux de la planète. Cette tentative s’est soldée par un échec, alors le Canadien est revenu à ses premiers amours, le Cash Game. Là encore, cette expérience laisse un goût amer au jeune homme qui a très rapidement perdu la grande majorité de son capital sur les tables les plus en vue du Strip.

Cette période a tout de même duré quelques mois, et Daniel Negreanu a pu engranger de l’expérience au plus haut niveau en jouant contre les joueurs les plus en vue du moment. C’est à ce moment précis que la force de caractère de ce jeune homme a pris très rapidement le pas sur la déception. Même s’il a décidé de quitter la ville et de retourner à Toronto après sept mois de calvaire, le gambler n’a pas abdiqué pour autant et a repris les tournois privés au Canada pour se constituer de nouveau une bankroll digne de ce nom.

L’expérience de Las Vegas a tout de même permis à Negreanu de se remettre en cause et de travailler encore plus son jeu pour être en adéquation avec son époque. Le poker évolue constamment et Daniel l’a très vite compris, c’est pour cela qu’il a décidé d’adapter sa manière de jouer. Une fois son capital financier reconstitué, le joueur a décidé de retourner tenter sa chance sur les tournois les plus prestigieux des États-Unis. Cependant, pas question de tout reperdre rapidement à Vegas. Le jeune homme a donc pris la direction de la côte Est cette fois-ci, plus précisément au casino de Foxwood, dans le Connecticut.

Premiers succès et premier titre sur les WSOP

Motivé comme jamais, le Canadien part confiant et avec bien plus d’expérience. C’est donc en 1997 que la carrière de Daniel Negreanu se lance officiellement, et qu’il devient un véritable joueur de tournoi, lui qui avait presque exclusivement joué en Cash Game auparavant. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cette seconde tentative dans l’univers professionnel du poker fut un véritable succès pour le jeune homme, alors âgé de seulement 23 ans !

En effet, celui qui jouait il y a seulement quelques semaines dans l’arrière-salle de casinos clandestins a réussi à remporter deux tournois aux World Poker Finals, ce qui lui a permis de repartir avec un peu plus de 50 000 $ en poche. Negreanu a même reçu le titre honorifique de meilleur joueur du festival et, grâce à cette première performance digne de ce nom, le joueur commence à être de plus en plus pris au sérieux. À la suite de ce gain colossal, la décision la plus importante dans la vie du Canadien va être prise : retourner à Las Vegas.

Mais les choses seront différentes désormais puisque Negreanu arrive avec une bankroll plus importante, une confiance en soi décuplée et beaucoup plus d’expérience. De plus, il ne débarque plus aux tables dans la peau d’un jeune inconnu prétentieux mais il incarne désormais une nouvelle génération de joueurs talentueux qui donnent un nouvel élan et qui apportent un côté rafraichissant au poker.

Et la carrière de Daniel Negreanu va véritablement prendre une tout autre tournure lors de l’édition 1998 des World Series of Poker. En effet, lors de son tout premier tournoi du festival, le jeune homme réussit l’exploit de se hisser en table finale et d’être à quelques encablures de son tout premier bracelet. L’épreuve à laquelle il participe est un $2,000 Pot-Limit Hold'em, variante assez populaire à l’époque qui collait parfaitement au Canadien puisque ce dernier jouait régulièrement de cette manière à Toronto.

Et après plusieurs heures d’efforts, Negreanu a remporté ce prestigieux tournoi, qui lui a permis de repartir avec pratiquement 170 000 $ en poche ! C’est la consécration pour le jeune homme, qui devient par la même occasion le plus jeune joueur à remporter un bracelet WSOP, la même année qu’un certain Patrick Bruel. L’histoire est en marche, et la légende de Daniel commence peu à peu à s’écrire. C’est cette prouesse qui lui a d’ailleurs valu le surnom de “Kid” du poker, mais cette fois-ci pour de bonnes raisons, grâce à son jeune âge et pas à cause de son niveau !

2004, l’année de la consécration

À la suite de cette victoire, la popularité de Negreanu est montée en flèche. Le jeune homme a, en effet, commencé à être de plus en plus médiatisé et craint par ses adversaires. Cependant, la vie nocturne et tumultueuse de Las Vegas a eu raison du joueur qui a connu un important passage à vide dans les mois qui ont suivi son sacre aux WSOP. La fête, l’abus d’alcool et les très nombreuses distractions de la ville ont quelque peu déconcentré le Canadien, qui a dû attendre 2001 et une honorable 11e place au Main Event pour performer de nouveau aux tables.

En parallèle, le joueur continuait de raser les tables les plus prestigieuses de Cash Game, en jouant des parties très chères et en engrangeant des sommes astronomiques. Mais l’apogée de Daniel Negreanu est survenue quelques temps plus tard, en 2004. Cette année fut remplie de performances mais aussi extrêmement prolifique pour le joueur, qui a su profiter de l’explosion et de la démocratisation du poker pour réaliser des prouesses pendant les World Series of Poker.

Les WSOP de 2003 ont vu le joueur amateur Chris Moneymaker remporter le Main Event, ce qui a permis au festival d’accueillir de plus en plus de passionnés qui, l’année d’après, veulent vivre, eux aussi, leur moment de gloire. Negreanu s’est donc adapté à ses adversaires bien plus nombreux et récréatifs qu’avant et a beaucoup travaillé sur le comportement des autres joueurs à table afin de prendre les meilleures décisions possibles.

Fort de son expérience aux tables et grâce à une lecture de jeu tout simplement exceptionnelle, le joueur canadien a réussi l’exploit d’atteindre 5 tables finales en une seule édition, et de remporter un nouveau bracelet WSOP ! Il est bien évidemment élu meilleur joueur de l’année par ESPN, ce qui accroît encore plus sa popularité. Toujours en 2004, il remporte également deux autres tournois lors de l’Open de Poker de Borgata et du très relevé Five Diamond World Poker Classic. Tout simplement colossal.

Gains colossaux et entrée au Hall of Fame

Sa popularité est telle que de nombreux et juteux contrats de sponsoring sont signés par Daniel Negreanu, et le joueur canadien est même devenu en 2007 ambassadeur de la marque Pokerstars, avec qui il travaillera en collaboration pendant plus de 12 ans. Il crée son propre site de poker en ligne et devient également coach pour des grands noms du show-business. Même si plusieurs millions de dollars ont déjà été remportés à cette époque, pas question de s’arrêter en si bon chemin.

Le poker s’écrit dans les livres mais se joue à table, c’est pour cela que Negreanu va arpenter le monde entier pour accroître encore un peu plus sa légende et remporter encore de très nombreux tournois aux quatre coins de la planète. Son aptitude pour le poker et sa capacité à faire déjouer ses adversaires lui ont permis de gagner de nombreux autres tournois. Son palmarès est tout simplement impressionnant puisqu’à ce jour, Negreanu a remporté pas moins de 6 bracelets WSOP !

Les gains remportés au cours de sa carrière font également tourner les têtes. En effet, le Canadien a gagné plus de 46 000 000 $ pendant sa carrière, ce qui fait de lui le 3ᵉ joueur de l’histoire du poker en termes de sommes engrangées en tournois. En 2014, Daniel Negreanu a même fait son entrée au Hall of Fame, club honorifique au sein duquel les plus grandes stars du poker sont glorifiées. Le Kid est devenu roi. Le roi est devenu légende.

Daniel Negreanu, c’est aussi l’histoire d’un jeune homme rempli d’ambition qui voulait tout simplement vivre du poker et marquer cette discipline de son empreinte. Après plus de 25 ans au plus haut niveau, le moins que l’on puisse dire, c’est que le pari est réussi.

Actualités connexes

Vous cherchez d'autres nouvelles similaires ? Trouvez toutes les dernières nouvelles du monde des casinos et des jeux de hasard

Jouer avec de l'argent réel ?

Nous avons sélectionné un ensemble des meilleurs casinos que vous pouvez trouver en ligne où vous pouvez jouer à ce jeu en utilisant de l'argent réel !

Jouez gratuitement à n'importe quelle machine à sous

Si vous voulez voir quels sont les autres fournisseurs de créneaux horaires, vous pouvez vérifier ceux qui existent !

NoLimit City
NoLimit City51 Machine à sous
Play'n Go
Play'n Go243 Machine à sous
Pragmatic Play
Pragmatic Play200 Machine à sous

Concours & promotions

Rejoignez notre newsletter

Rejoignez le VIP de Lucky7Bonus en indiquant votre adresse mail pour obtenir des bonus inédits !

S'inscrire!

Ce site est protégé par reCAPTCHA et applique les règles de Google suivantes : Politique de confidentialité et Conditions générales d'utilisation.