Matoupris raconte nous une histoire : Stu Ungar, du paradis aux enfers
11 min restante(s)

Matoupris raconte nous une histoire : Stu Ungar, du paradis aux enfers

L'univers des jeux d'argent, notamment des jeux de cartes, est un milieu particulier pour de nombreuses raisons. Premièrement, la gestion de bankroll est un point primordial car les joueurs n'adaptant pas leur mise se retrouveront rapidement sur la paille. Ensuite, un important travail mental est nécessaire pour de pas se laisser submerger par les émotions. Enfin la chance et la variance sont des facteurs trop souvent pris en compte par les gamblers qui croient en leur bonne étoile mais qui oublient que dans certains jeux de cartes, c'est aussi le travail et la persévérance qui font la différence.

Cependant, pour une poign√©e de joueurs, le talent est inn√©. C'est le cas de Stu Ungar, qui est consid√©r√© par beaucoup comme √©tant le meilleur joueur de l'histoire du Gin Rami, mais qui est √©galement devenu par la suite une v√©ritable l√©gende du Poker. D√®s son plus jeune √Ęge, celui qui est surnomm√© "The Kid" a tr√®s vite compris qu'il avait des aptitudes pour certains jeux de cartes, consid√©r√©s de nos jours comme de v√©ritables sports c√©r√©braux. Apr√®s avoir d√©cid√© d'en faire son m√©tier, Ungar a gagn√© au cours de sa vie des dizaines de millions de dollars. Malheureusement, celui qui √©tait surnomm√© par ses adversaires "le g√©nie" n'a pas eu l'intelligence n√©cessaire pour combattre ses vieux d√©mons.

Lucky7Bonus vous propose de revenir sur l'incroyable histoire de Stu Ungar, un des joueurs de Gin Rami et de Poker les plus talentueux de l'histoire ! Ce gamin √† l'intelligence hors du commun a v√©cu le r√™ve de tous les gamblers en dominant de la t√™te et des √©paules ces disciplines qu'il ma√ģtrisait sur le bout des doigts. Ungar nous a √©galement offert malgr√© lui une vraie le√ßon de vie en montrant au monde entier √† quel point il est facile de tout perdre, et nous ne parlons pas seulement de l'aspect financier. Installez-vous, Matoupris, la c√©l√®bre mascotte de L7B, va tout vous raconter !

L'histoire de Stu Ungar

Jeunesse mouvementée et découverte des jeux d'argent

Stu Ungar est né en 1953 à New-York, et a passé la majeure partie de sa jeunesse dans le célèbre quartier de Manhattan. Doté d'une intelligence rare, cet enfant était très doué à l'école et réussissait dans de nombreux domaines. Son père, surnommé "Ido", était le propriétaire d'un club privé au sein duquel de nombreux hommes d'affaires, politiciens et même gangsters venaient se retrouver pour partager un verre, assister à des spectacles, mais également pour s'adonner à différents jeux d'argent. C'est comme cela que ce gamin a découvert ce qu'était le gambling, univers qui a immédiatement plu à Stu.

Malgr√© les efforts du p√®re pour √©loigner le plus possible son fils de ces tentations pouvant √™tre destructrices, le jeune Stu commen√ßa d√®s son plus jeune √Ęge √† apprendre √† jouer aux cartes, et plus particuli√®rement au Gin Rami, jeu tr√®s en vogue √† cette √©poque. Ungar se r√©v√©la √™tre un joueur talentueux, ce dernier ayant rapidement compris que ce jeu n'a rien √† voir avec la chance, contrairement aux autres joueurs qui pensaient que le hasard √©tait l'√©l√©ment-cl√© de ce jeu. Dot√© d'une m√©moire visuelle sup√©rieure √† la moyenne et √©tant tr√®s √† l'aise avec les chiffres et les statistiques, Stu Ungar avait un avantage sur tous ses adversaires, qu'il a mis √† contribution d√®s son plus jeune √Ęge.

Premiers succès et premières addictions

En effet, le jeune prodige remporte son premier tournoi de Gin Rami √† seulement 10 ans, en battant des adversaires beaucoup plus √Ęg√©s que lui. Rapidement, son talent fut reconnu par tous, tout comme son arrogance, son m√©pris pour les mauvais joueurs et sa haine de la d√©faite. Ce n'est qu'apr√®s le d√©c√®s de son p√®re que Stu d√©cide, √† seulement 13 ans, de se lancer pleinement dans le Gin Rami. Ce qui n'√©tait au d√©part qu'une passion devint rapidement une profession puisque durant son adolescence, Ungar a pu tout seul assumer financi√®rement sa m√®re malade et sa sŇďur, uniquement gr√Ęce aux gains remport√©s en tournois.

Stu √©tait un passionn√© de jeux de cartes, mais √©galement de jeux d'argent. C'est d'ailleurs √† cette p√©riode que les premiers d√©boires interviennent pour le jeune homme, qui, malgr√© les gains colossaux engendr√©s gr√Ęce aux cartes, empruntait constamment des grosses sommes pour parier sur les courses hippiques. Les cons√©quences furent terribles pour Stu qui se retrouva rapidement endett√© et fut tr√®s vite catalogu√© comme √©tant un accro aux courses de chevaux. Ce qui permis √† Ungar de ne pas avoir d'ennuis est l'amiti√© qu'il a li√©e avec Victor Romano, un mafieux new-yorkais qui s'assurait de la s√©curit√© du prodige. Ce gangster √©tait √©galement un excellent joueur de cartes, ce qui a facilit√© le rapprochement entre les deux hommes.

Une seconde jeunesse à Las Vegas

La fin de l'aventure Gin Rami

Stu Ungar fut rapidement consid√©r√© comme √©tant le meilleur joueur de Gin Rami de la c√īte Est des √Čtats-Unis. Sa r√©putation s'est tr√®s vite export√©e dans tout le pays, √† tel point que ce surdou√© ne parvenait plus √† trouver d'adversaires pour le d√©fier. Les challengers suppos√©s √™tre les meilleurs joueurs du pays √©taient largement battus, et m√™me les √©trangers venus sp√©cialement pour affronter Stu repartaient d√©pouill√©s et d√©courag√©s. Cependant, un seul endroit continuait de proposer des tournois de Gin Rami et acceptait Stu Ungar, et ce fut bien √©videmment Las Vegas, le paradis des gamblers !

Le jeune homme pose pour la premi√®re fois de sa vie ses valises dans la ville du p√©ch√© au cours de l'ann√©e 1977. √āg√© de seulement 24 ans, Ungar est d√©j√† le meilleur joueur du pays et remporte tous les tournois auxquels il participe √† Vegas. Une fois encore, de nombreux casinos lui interdisent l'entr√©e en raison de son niveau trop √©lev√© qui emp√™chait les autres joueurs de s'inscrire, ces derniers pr√©f√©rant ne pas jouer plut√īt que de devoir affronter Stu. Le jeune new-yorkais comprit rapidement que le Gin Rami √©tait fini pour lui, et se tourna rapidement vers un nouveau jeu de cartes tout aussi int√©ressant.

Découverte du poker et succès immédiat

Le mot L√©gende peut quelques fois √™tre employ√© √† tord, mais il semble que pour Stu Ungar cette appellation ne soit pas assez forte. En effet, apr√®s avoir prouv√© qu'il √©tait certainement l'un des meilleurs joueurs de l'histoire du Gin Rami, le jeune homme est devenu au fil des ann√©es un joueur de poker connu et reconnu par l'ensemble de la profession. Stu a assimil√© les bases de ce jeu de cartes √† une vitesse incroyable et est rapidement devenu un redoutable joueur. Son style de jeu fut bas√© sur la reflexion et les probabilit√©s plut√īt que sur les cartes en elles-m√™me, ce qui rendit Ungar tr√®s difficile √† battre.

Apr√®s quelques Heads Up remport√©s contre des ic√īnes du poker, Stu Ungar d√©cide de tenter sa chance sur diff√©rents tournois de Texas Hold'em. Et le prodige n'a pas besoin d'attendre tr√®s longtemps pour conna√ģtre son premier succ√®s puisque Stu va remporter le premier tournoi auquel il va participer dans sa vie. De plus, ce n'est pas n'importe quel √©preuve qu'il a gagn√© car Ungar a fini premier du Main Event des World Series of Poker (WSOP) de 1980, d√©crochant ainsi son premier bracelet lors de sa premi√®re participation √† un tournoi ! C'est une v√©ritable temp√™te m√©diatique qui s'abat alors sur le r√©cent champion qui a remport√© 385 000 $ en ayant pay√© 10 000 $ √† l'inscription.

Mais l'histoire d'amour entre Stu Ungar et le poker ne s'arrête pas là. L'année suivante, en 1981, la nouvelle tête d'affiche de ce jeu de cartes réitère l'exploit en remportant une nouvelle fois le Main Event des WSOP, qui reste à ce jour comme étant le tournoi de poker le plus prestigieux du monde ! Cette performance exceptionnelle permet à Ungar de rentrer encore un peu plus dans la légende des jeux de cartes et prouve à tous les observateurs que sa victoire de l'année passée ne fut en aucun cas le fruit du hasard. Ce dernier fut par la suite surnommé "The Kid", en raison de sa petite taille, de son visage juvénile et de son attitude insouciante qui fut un véritable atout pour Ungar lorsque ce dernier bluffait.

Descente aux enfers et rédemption

Problèmes de drogue et addiction aux jeux

Comme nous le rappelions au d√©but de cet article, pour rester au plus haut niveau le plus longtemps possible dans le milieu des jeux d'argent, il faut bien √©videmment une force mentale exceptionnelle mais il faut √©galement r√©sister aux tentations et aux addictions. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que ces r√®gles d'or n'ont malheureusement pas √©t√© respect√©es par le g√©nie new-yorkais. En effet, Stu Ungar √©tait un grand amateur d'alcool mais √©galement un tr√®s r√©gulier consommateur de coca√Įne. D'apr√®s ses dires, le champion du monde de poker utilisait cette drogue pour tenir plus longtemps aux tables de jeux. Cependant, cette d√©pendance est rapidement devenue un v√©ritable calvaire qui a rong√© le prodige tout le reste de sa vie.

Même si Ungar a remporté plusieurs millions de dollars aux tables de jeux pendant plusieurs années, ce joueur né est souvent retombé dans ses travers, en perdant la totalité de ses gains sur les champs de course. Cette addiction aux courses hippiques l'a ruiné à plusieurs reprises, et le joueur commençait même à avoir à nouveau des dettes de jeu. Son attitude un peu trop provocatrice pour certains fut également un problème au cours de sa carrière de joueur pro, en créant de fortes tensions chez ses adversaires du jour ou encore en manquant de respect envers les croupiers ou le personnel du casino.

Le retour d'une vie

Quelques années plus tard, Stu Ungar est endetté jusqu'au cou et son addiction était on ne peut plus forte, jusqu'à avoir un impact sur son apparence physique. Sa réputation a tout de même permis à Ungar de se faire prêter 10 000 dollars pour participer une nouvelle fois au Main Event des WSOP de 1997. Et le joueur rentra encore un peu plus dans la légende puisque le génie américain a une nouvelle fois remporté ce prestigieux tournoi, face à plus de 300 adversaires !

Ce sacre inesp√©r√© a permis √† Stu Ungar de devenir le joueur ayant le plus de fois remport√© le Main Event des World Series of Poker, √† √©galit√© avec Johnny Moss (3 victoires √©galement). Le million de dollars r√©serv√© au vainqueur a d√Ľ bien √©videmment √™tre partag√© avec Billy Baxter, son ami qui lui avait pr√™t√© l'argent pour participer au tournoi. Comme √† son habitude, Ungar a perdu les 500 000 $ gagn√©s au poker en seulement quelques mois, principalement dans les paris sportifs.

Fin tragique et postérité

La disparition d'une légende

√Ä la suite de cette victoire, la d√©pression et l'anxi√©t√© commenc√®rent √† gagner Ungar. Ce dernier a d√Ľ stopper la coca√Įne en raison de l'affaissement de sa cloison nasale. Mais plut√īt que de stopper d√©finitivement les drogues, les triple vainqueur du Main Event a d√©cid√© de passer au crack pour calmer ses douleurs psychologiques. Les cons√©quences sont terribles pour ce gambler par excellence qui petit √† petit perd les p√©dales et n'arrive m√™me plus se montrer en public, encore moins √† jouer aux cartes.

Toute sa vie, Stu Ungar a jou√©, mais cette fois-ci ce sont les drogues et les addictions qui ont gagn√©. Quelques temps apr√®s, au mois de novembre 1998, la l√©gende de Gin Rami et de poker est retrouv√©e morte dans un h√ītel miteux de Las Vegas. Des traces de drogue ont √©t√© retrouv√©es dans son organisme, cependant ce serait un arr√™t cardiaque qui serait √† l'origine du d√©c√®s. Le gamin qui r√™vait de devenir un des meilleurs joueurs de cartes du pays est parvenu √† ses fins, tandis que l'homme qui souhaitait revenir sur le droit chemin pour faire plaisir √† sa fille ador√©e a malheureusement √©chou√©.

Un exemple à ne pas suivre

Aujourd'hui encore, Stu Ungar est consid√©r√© comme √©tant le meilleur joueur de Gin Rami de l'histoire et l'un des tous meilleurs joueurs de poker que ce jeu de cartes ait connu. "The Kid" a m√™me en 2001 fait son entr√©e au Hall of Fame des WSOP, gr√Ęce notamment √† ses 3 victoires sur le Main Event, mais aussi en raisons des autres tournois remport√©s sur diff√©rentes variantes, faisant de lui l'un des joueurs de poker les plus complets de l'histoire. Ce g√©nie √† la personnalit√© fantasque est aussi rest√© dans les m√©moires comme √©tant un exemple √† ne pas suivre en ce qui concerne les drogues et les diff√©rentes addictions.

Stu Ungar a v√©cu durant sa vie le r√™ve de tous les gamblers, en devenant une l√©gende de deux jeux de d'argent diff√©rents. Il s'est en revanche √©teint beaucoup trop t√īt. Cependant, il a tout fait pour.

A propos de l'auteurClaude Gillet
336 articles
‚úÖ Revu par le responsable du contenu
Compétence :
Blackjack
Poker
Depuis 2019, Claude est le r√©dacteur en chef. Son r√īle est le plus complet, puisqu‚Äôil est √† la fois √† la publication, √† la r√©daction et √† la relecture. Tous les articles qui sont publi√©s sous le site ont √©t√© v√©rifi√©s par ses soins.

Jouer avec de l'argent réel ?

Nous avons s√©lectionn√© un ensemble des meilleurs casinos que vous pouvez trouver en ligne o√Ļ vous pouvez jouer √† ce jeu en utilisant de l'argent r√©el !

Jouez gratuitement à n'importe quelle machine à sous

Si vous voulez voir quels sont les autres fournisseurs de créneaux horaires, vous pouvez vérifier ceux qui existent !

Crown

Rejoignez le VIP de Lucky7Bonus

Remplissez le formulaire en dessous avec votre adresse mail pour obtenir des bonus inédits !

S'inscrire!

Ce site est protégé par reCAPTCHA et applique les règles de Google suivantes : Politique de confidentialité et Conditions générales d'utilisation.

Actualités connexes

Vous cherchez d'autres nouvelles similaires ? Trouvez toutes les dernières nouvelles du monde des casinos et des jeux de hasard

AccueilChevronBlogChevronMatoupris raconte nous une histoire : Stu Ungar, du paradis aux enfers